SERVICE PUBLIC D’ORIENTATION EN VOIE D’EXTERMINATION

vendredi 28 mai 2010

Redéfinition des missions des COP et disparition des CIO : le ministère veut dépossèder les COP de leur coeur de métier qu’est l’entretien conseil en orientation. Leurs missions se réduiraient à un travail en direction des publics à besoins particuliers (jeunes handicapés, décrocheurs/ses...), une expertise auprès des établissements pour l’aide à l’élaboration et à la mise en oeuvre du volet orientation du projet d’établissement et une participation au service dématérialisé tels que
prévu par la loi Orientation et la Formation Professionnelle Tout au Long de la Vie (OFPTLV).
Ces modifications sont à relier au transfert de leurs missions sur les enseignant-es via de nouveaux dispositifs tels que le PDMF (Parcours de Découverte des Métiers et des Formations) et l’accompagnement personnalisé dans le cadre de la réforme des lycées. Dans le même temps, le ministère ne fait plus référence aux Centres d’Information et d’Orientation (CIO). Les COP seraient « associés aux centres de ressources que constituent les réseaux locaux de la formation, de
l’emploi et de l’insertion tout au long de la vie ».

Loi OFPTLV : cette loi instaure la mise en place de structures labélisées pour accueillir tous les publics dans un même lieu (des scolaires aux demandeur/ses d’emploi en passant par les réorientation professionnelles). Ces structures devraient regrouper des établissements publics (pôle emploi), associatifs et privés. Les CIO en tant que structures d’accueil privilégiées pour les publics scolaires seraient dilués dans ce maelström.
Baisse continue et inéluctable du recrutement des COP : depuis 2006, pour 320 départs à la retraite chaque année, seuls 50 titulaires ont été recrutés. À ce rythme la moitié du corps aura disparu en 2012. Dans notre académie, à la rentrée 2009, une trentaine de postes sur 300 étaient non pourvus. La rentrée 2010 s’annonce pire encore !

Désengagement de certains Conseils Généraux du financement des CIO départementaux (locaux et fonctionnement) : derrière une justification politique (leurs compétences se développent sans compensation financière de l’Etat), ces choix mettent à mal l’existence même des CIO dans un contexte qui leur est déjà particulièrement défavorable. Ainsi, en France plusieurs dizaines de CIO sont menacés de fermeture dès l’année prochaine et dans notre académie, deux CIO (La Madeleine et Hazebrouck) sont concernés.
Après des années de menaces, et sans réaction vive, le service public d’orientation dans l’Éducation Nationale est proche de son démantèlement total. Pour SUD éducation, il est crucial de tout mettre en oeuvre pour sa défense et cela dans l’intérêt des élèves et de leur famille.


Agenda

<<

2017

 

<<

Novembre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
303112345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930123
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois