QU’ATTENDONS-NOUS ?

vendredi 11 février 2011

Les informations concernant les dotations horaires sont tombées pour les établissements du secondaire, avec à la clé les suppressions de postes envisagées. Pour le premier degré, les inspections d’académie jugent plus prudent de ne livrer ces informations qu’après... les élections cantonales !
On sait déjà que 16 000 postes vont être supprimés au niveau national et que notre académie, toujours à la pointe, va être la plus touchée avec 336 suppressions de postes dans le premier degré, 470 dans le second degré et 59 pour les personnels administratifs.
Face à ces suppressions, synonymes de dégradation de nos conditions d’enseignement et de mépris pour nos élèves, la mobilisation commence à se mettre en place. Certains établissements se sont déjà mis en grève afin de protester contre les dotations inacceptables qui leur ont été allouées. Cependant, il s’agit désormais d’élargir la lutte : rien ne sert d’aller quémander quelques moyens supplémentaires au rectorat, établissement par établissement, il faut au contraire se coordonner au niveau des bassins et de l’académie pour protester contre la politique à courte vue du ministère.
La rectrice doit toucher une belle prime si elle réussit à supprimer ces postes : faisons en sorte qu’elle ne la touche pas !

Refusons les heures sup qui permettent de supprimer des postes et soyons solidaires pour construire la lutte afin de sauver le service public d’éducation.

- Informons-nous, informons autour de nous, discutons, ne perdons pas de vue que ces suppressions font partie d’un plan global de destruction des acquis sociaux et de l’emploi, débattons des actions à mener. Constituons des assemblées générales décisionnelles.

- N’hésitons pas à utiliser le droit syndical : heure mensuelle d’information sur temps de travail, droit de réunion au sein des établissements, etc.

- Informons, tractons en direction des collègues, des parents d’élèves, de la presse. Proposons des modes d’action dynamiques et ciblées.
Utilisons les instances de l’éducation : demandes d’audiences rectorales, conseils d’administration, comités techniques paritaires, commissions paritaires, etc.

Utilisons le droit de grève. Pour rappel : SUD éducation 59/62 dépose chaque semaine des préavis de grève qui couvrent l’ensemble des personnels.


Agenda

<<

2019

 

<<

Juillet

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930311234
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois