Du côté des femmes : Éducation sexuelle menacée

mercredi 22 février 2012

L’information et l’éducation des jeunes en matière de sexualité sont affirmées comme une priorité des politiques éducatives et de santé des jeunes. Pourtant
l’État est bien loin de mettre l’argent nécessaire à la diffusion d’une information et éducation à la sexualité dans les écoles, collèges et lycées. Suite à une importante mobilisation en 2009, l’État avait signé un protocole garantissant pour 3 ans à l’ensemble des 220 EICCF (établissements d’information, de consultation et de conseil familial) un financement de 2.6 millions d’euros qui était déjà insuffisant. Et voilà qu’en 2012, l’État ampute de 500 000 euros cette ligne alors qu’ils étaient prévus et inscrits dans la loi de finances. Et ceci à une époque où les besoins se font cruellement sentir dans un contexte social de précarité grandissante.
Défendre l’information et l’éducation à la sexualité, c’est contribuer entre autres à construire une société égalitaire entre les femmes et les hommes, lutter contre les violences contre les femmes, et prévenir les grossesses non souhaitées et les IST.
SUD éducation vous invite à signer la pétition lancée par le Planning Familial pour interpeler l’ensemble des député-es, candidat-es ou non à leur réélection sur ce sujet : www.planning-familial.org


Agenda

<<

2018

 

<<

Septembre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
272829303112
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois