MOBILITÉ, VOUS AVEZ DIT MOBILITÉ ?

jeudi 1er mars 2012

« Réussir sa mobilité », voilà le beau titre trouvé par l’administration pour le mouvement intra-académique des personnels. Mais pour nombre de personnels (enseignant-es du second degré, du premier degré, administratifs, etc.) cette mobilité est plus que forcée ; entre les suppressions de postes, de classes, les postes de stagiaires bloqués, les postes spécifiques (comme les postes ECLAIR) dont le développement fait partie de la politique académique, la fusion d’établissements, les postes partagés en dehors de toute légalité etc. c’est un parcours de combattant‑es que vont devoir entamer les personnels dont les postes sont supprimés, bien sûr, mais aussi celles et ceux qui voudraient muter volontairement (mouvement bloqué dans certaines disciplines, peur de voir son poste supprimé l’année d’après, etc.)

Pour les personnels enseignants, d’éducation et d’orientation, le calendrier est avancé et c’est du 19 mars au 02 avril que les demandes doivent s’effectuer.

Même si SUD éducation 59/62 n’est pas un syndicat de service, nous disposons d’élu-es dans les corps des certifié-es et des COP et nous pouvons donc conseiller et suivre des dossiers pour défendre les conditions de travail et d’exercice ; n’hésitez pas à nous contacter. Nous rappelons aussi que les élu-es, quel que soit le corps, sont des représentant-es des personnels et non de leur organisation syndicale ; aucune obligation d’être syndiqué dans la même « boutique » ni d’être syndiqué du tout.

Par contre s’engager dans les luttes locales et globales, adhérer, participer à la vie et au développement de SUD éducation 59/62, peut et doit permettre de ne pas renouveler de telles conditions de mobilité forcée.


Agenda

<<

2017

 

<<

Septembre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
28293031123
45678910
11121314151617
18192021222324
2526272829301
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois