LE RECTORAT DONNE DES MOYENS...AUX ENTREPRISES

vendredi 15 juin 2012

Le rectorat de Lille ne s’en cache pas : pour lui, l’école est au service de l’idéologie de l’entreprise. Après avoir présenté son action intitulée « Entrepreunariat du primaire au supérieur » aux Journées de l’Innovation » en mars 2012, voilà que le rectorat persiste et... co-signe entre autres avec le Medef le premier numéro de L’actualité de l’entrepreneuriat en Nord/Pas-de-Calais.

On y apprend que depuis le 1er mars, le rectorat a dégagé de cours trois enseignants pour aider des enseignant-es à mener des projets de sensibilisation à l’entrepreneuriat avec leurs élèves. On s’étonne du choix pris par le Rectorat d’attribuer une partie des moyens dont il dispose à ce projet alors qu’il est difficile de trouver des remplaçant-es aux agent-es et enseignant-es malades, et quand ce même rectorat exploite tant de personnels précaires dans des conditions de travail et de salaire inacceptables. Co-signer un tel document avec le Medef n’est pas anodin !

On s’indigne quand on se rappelle que la mission de l’école devrait être de permettre à chaque jeune de développer toutes ses capacités en vue de son épanouissement personnel. Il semble au contraire que le rectorat considère que sa mission soit de les préparer à se soumettre aux besoins des entreprises. Ainsi il applique sans vergogne certaines des recommandations du rapport d’expert européen sur le programme mini-entreprises ( 1) pour promouvoir une culture entrepreneuriale.

Et il y a de quoi s’inquièter quand on voit la signature de l’Académie aux côtés de celle de l’association Entreprendre Pour Apprendre (EPA) ! Cette association a pour but de « permettre à des jeunes (...) de s’initier à la gestion de projet et à la vie économique, d’acquérir un esprit d’entrepreneur ainsi qu’un ensemble de savoir- faire et de savoir-être (2) qui leur seront utiles dans leur vie future, tant sur le plan professionnel qu’au niveau personnel. » Le Rectorat de Lille lui a renouvelé son agréement le 30 septembre dernier.

EPA appartient au réseau JUNIOR ACHIEVEMENT - YOUNG ENTERPRISE (4) (JA-YE) (3), fondé aux États-Unis, qui cherche à sensibiliser les jeunes à l’entrepreneuriat et à faire la promotion des programmes pédagogiques
dédiés à l’entrepreneuriat. Elle est présidée par un membre de la Fondation Adecco. Son principal projet pédagogique est la mini-entreprise, qui met des jeunes de la quatrième à l’université en situation de création, de gestion et de clôture d’une entreprise, et d’inventer et produire réellement un bien ou un service.

L’association « s’engage dans une véritable démarche de qualité dans la conception, la mise en oeuvre et l’accompagnement de ses programmes pédagogiques ». Des kits pédagogiques complets sont remis aux enseignant-es dans le cadre de chaque action.

Le Rectorat de Lille a donc agréé une association qui cherche à enseigner une idéologie aux jeunes, à faire de l’école un outil de formation de futur-es salarié-es, et qui pour cela fournit des outils pédagogiques « clefs en main » qui servent ses buts. Il dévoie ainsi son rôle.

1 - rapport d’expert européen sur le programme mini-entreprises de 2005 : ec.europa.eu/entreprise/policies/sme/files/support_measures/training_education/doc/mini_companies_fr.pdf

2 - Les expressions ne vous disent-elles pas quelque chose ? Si,si, on les retrouvent dans le LPC... Ce n’est pas un hasard !

3 - JA-YE Europe : www.ja-ye.org

4 - « Junior achievement programs help prepare young people for the real world by showing them how to generate wealth and effectively manage it (...) » Plus d’info : www.jaworldwide.org


Agenda

<<

2017

 

<<

Novembre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
303112345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930123
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois