REMPLACEMENTS : RIEN NE VA PLUS !

vendredi 5 octobre 2012

Les conditions de remplacement dans les premier et second degrés et les CIO se sont nettement dégradées ces dernières années : les victimes sont les personnels, les élèves et le service public d’éducation !

Est-il normal de voir, pour remplacer un‑e enseignant‑e du second degré à temps partiel, deux TZR débarquer alors que ces dernier‑es sont déjà devant des élèves dans un, voire plusieurs, établissements, par ailleurs sans que les emplois du temps puissent correspondre ?
Est-il normal de voir, en complément d’un poste à mi-temps à l’année débarquer un‑e remplaçant‑e qui vient de plus de 70 km ?
Est-il normal de voir un‑e enseignant‑e de physique appliquée nommé‑e en mathématiques ?
Est-il normal de voir des enseignant‑es du premier degré refuser de prendre des absences de droit de courte durée, sachant qu’elles-ils ne seront pas remplacé‑es et que les élèves de leur classe seront à la charge des collègues ?
Est-il normal de ne voir aucun remplacement dans les CIO ?

À toutes ces questions, SUD éducation 59/62 répond clairement NON  !

Ce n’est pas aux personnels de payer le prix d’une vision managériale des effectifs qui n’a pour objectif que d’augmenter des pourcentages dans des rapports sans mesurer les conséquences sur le terrain !

Ce n’est pas aux élèves de payer le prix d’une politique à courte vue qui ne vise qu’à faire des économies !
SUD éducation 59/62 revendique une autre vision du remplacement qui respecte les collègues et soit digne un vrai service public d’éducation notamment :

- Par l’augmentation significative du nombre de remplaçant‑es titulaires ;
- Par l’arrêt des nominations sur plusieurs établissements ;
- Par l’arrêt des nominations hors-discipline sans l’accord du ou de la collègue.


Agenda

<<

2017

 

<<

Octobre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
2526272829301
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
303112345
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois