La précarité n’est pas un modèle de société !

lundi 19 novembre 2012

Derrière les discours qui nous disent qu’il faut « refonder l’école », en ce qui concerne l’emploi les chiffres sont en effet sans équivoque :

⇒ Plus de 170 000 agents non-titulaires travaillent au sein de l’Éducation nationale, ce qui en fait, de loin, le premier employeur d’agents non titulaires.

Plus de 70 000 agents contractuels et vacataires (enseignants/administratifs) qui enchainent au fil des années les contrats de travail au mépris du code du travail.
Plus de 55 000 contrats aidés (CUI), embauchés pour 6 mois puis jetés sans avoir pu bénéficier de la moindre formation pourtant prévue par la loi.
Plus de 50 000 Assistants d’Éducation travaillant à temps partiels.

Les conditions d’exercice et de rémunération de ces personnels, qu’ils/elles soient en remplacement ou dès la rentrée sur des postes vacants du fait de la pénurie de personnels titulaires, n’ont cessé de se dégrader. Par ailleurs, les derniers projets ministériels ne se privent pas de créer de nouveaux précaires : 500 assistant-e-s de prévention et sécurité pour des contrats de moins d’un an dans les cadres d’emploi des assistants d’éducation ; 18 000 « emplois d’avenir professeurs » (6000 par an) en CUI-CAE d’un an renouvelable 3 fois ; Plus de 20 000 admissibles aux concours supplémentaires de 2013, qui devront faire un CDD d’un an à tiers temps pendant leur master 2. ⇒ Le statut de fonctionnaire titulaire doit être la norme de l’emploi dans la Fonction Publique (Article 3 de la loi N°83-634 du 13 juillet 1983 portant droits et obligations des fonctionnaires. Loi dite loi Le Pors.)

Toute cette précarité fragilise le service public, toute cette précarité engendre souffrance et pauvreté, toute cette précarité doit cesser !

Sud éducation 59/62 dénonce le recours toujours plus important aux personnels recrutés sous contrats précaires dans l’Education nationale.
Vous trouverez en pièce-jointe un tract rédigé avec Sud Conseil Général du Nord sur la question de la non-reconduction de nombreuses personnes employées en CUI.
De même, vous trouverez le tract faisant le bilan du congrès académique de notre syndicat ainsi que nos revendications pour améliorer la situation des personnels précaires.
Enfin, le Samedi 1er décembre, les associations et syndicats de chômeurs, AC !, APEIS, CGT, MNCP, appellent à une manifestation à Paris. Divers réseaux, associations et syndicats appellent à converger ce jour-là contre le chômage et la précarité. Dans l’Éducation nationale et plus largement dans la fonction publique, même si le gouvernement a changé, le nombre de précaires ne cesse d’augmenter. La Fédération SUD éducation appelle à rejoindre les manifestations du 1er décembre (voir pièces jointes).


Documents joints

Tract commun Sud éduc Sud CG59 personnels (...)
Tract commun Sud éduc Sud CG59 personnels (...)
Tract revendications Sud éduc 59/62 précarité
Tract revendications Sud éduc 59/62 précarité
Tract appel 1er décembre
Tract appel 1er décembre
Affiche Sud éduc 1er décembre
Affiche Sud éduc 1er décembre

Agenda

<<

2017

 

<<

Novembre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
303112345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930123
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

départs bus pour manif du 2 décembre contre la précarité

lundi 27 novembre 2006

Ce Samedi 2 Décembre 2006, une manifestation a lieu « contre le chômage et la précarité, pour la justice sociale » à 14h, place de la République à Paris à l’appel de toutes les associations de chômeurs (AC, APEIS, MNCP) et de nombreuses organisations (ATTAC, DAL, FSU, Solidaires, SNU ANPE, SUD, Confédération Paysanne…)

AC ! Nord Pas de Calais organise des départs en bus à partir de Calais, Dunkerque, Armentières (9h devant l’hôtel de ville), Lille (9h30 porte de Paris), Oignies (8h30 devant l’hôtel de ville), Liévin (9h00 devant l’hôtel de ville), Loos en Gohelle (9h15 devant la mairie), Arras (9h30 devant la gare SNCF).

Nous vous remercions de votre soutien et nous vous demandons de bien vouloir rediffuser l’information. Contre le chômage et la précarité les chômeurs et précaires du Nord Pas de Calais veulent se faire entendre. Nous avons besoin de votre soutien, notamment financier. Merci de ce que vous pourrez nous envoyer.
Celui qui se bat peut perdre, celui qui ne se bat pas à déjà tout perdu. »

Tout renseignements auprès de AC ! Nord Pas de Calais BP 143 62803 LIEVIN ou par Tél./Fax : 03.21.29.69.59 ou par mail : acnpc@hotmail.com ou auprès de AC ! Métropole par Tél./Fax : 03.20.38.08.83

Rassemblement contre la précarité le mercredi 19 janvier 2005 à 14h00

dimanche 2 janvier 2005

Dans le cadre de l’action contre la précarité, Sud et la CNT ont obtenu une audience auprès du Recteur le mercredi 19 janvier 2005 à 14h30.

Rassemblement devant le Rectorat le mercredi 19 janvier 2005 à 14h00.