19 décembre, le Conseil de l’Europe encerclé

Compte rendu, revue de presse et pétition européenne
samedi 20 décembre 2014

- TTIP/TAFTA : opposez-vous, signez l’initiative citoyenne européenne

Tous les acronymes de la dérégulation sont expliqués ici

Ce 19 décembre 2014 aux aurores, plus de 2 500 personnes se sont rassemblées à Bruxelles, à l’appel de la coalition belge de mouvements sociaux et citoyens D19-20, pour protester contre les traités transatlantiques et les politiques d’austérité en Europe.

Elles ont entrepris d’encercler le Sommet Européen - la réunion bi-annuelle des chefs d’État et de gouvernement européens où les grandes orientations de la politique des 28 sont décidées - d’abord par plusieurs rassemblements le long du périmètre de sécurité, puis par une marche qui a opéré la jonction entre ces rassemblements.

Une très grande concentration policière empêchait les européennes et européens en lutte de rejoindre le lieu de travail des complices et autres serveurs de soupe des capitalistes. En armes, casque et armure, les forces de l’ordre financier mondial protégeaient le quartier européen derrière les barbelés de chevaux de frise.

L’accès au siège de la Commission et du Conseil de l’Union était néanmoins possible par le métro Schumann... mais les manifestantes et manifestants pacifiques n’en ont pas profité pour semer la pagaille. Cela rend d’autant plus ridicule une telle disproportion dans le rapport de forces.

Il est cependant amusant de relever que les policiers protégeaient des bâtiments vides : les dirigeant-es politiques du sommet européen avaient en effet pris peur à l’annonce de la mobilisation, et s’étaient enfuis dans la nuit, comme Louis XVI à Varennes.

Les Hollande, Cameron, Merkel et consorts ont été effrayé-es par une expression démocratique. Il faut dire que les politiques d’austérité qu’ils imposent à la plus grande partie de l’Europe jettent des millions de personnes dans la précarité, en sacrifiant leurs droits, leur protection sociale et la démocratie au nom de la "compétitivité" - c’est-à-dire du profit des actionnaires.

Le collectif français Stop TAFTA - Non au Grand marché transatlantique était présent à Bruxelles ; une délégation de Solidaires en faisait partie, dont des militants de SUD éducation 59/62.

Le collectif continuera de s’opposer à l’accord CETA entre le Canada et l’Union européenne, bien que le gouvernement français ait cédé en catimini à la demande des multinationales de mettre en place des tribunaux arbitraux privés.

Il poursuivra sa mobilisation aux côtés des mouvements européens dès février prochain à Bruxelles, lors du prochain cycle de négociations entre l’Union européenne et les États-Unis, et le 18 avril, pour une journée mondiale de protestation contre ces accords de libre-échange.


Au sein de Solidaires, cette mobilisation est coordonnée par la Commission internationale.
Lisez aussi l’appel du réseau européen des syndicats alternatifs et de base.
Voyez aussi la courte vidéo explicative de la Confédération paysanne


Mobilisation à Bruxelles - 19 décembre 2014 - La revue de presse



JPEG - 50.4 ko

LES ACRONYMES DE LA DÉRÉGULATION


Accord bilatéral - Accord signé entre deux états (ou union d’états) pour supprimer les limites existantes au commerce. Depuis les échecs des négociations d’accords globaux de l’OMC, les états (ou union d’états) multiplient ce type de traités.


ACAC - Accord commercial anti-contrefaçon - plus connu sous l’acronyme anglophone ACTA (Anti-Counterfeiting Trade Agreement). Cet accord en cours de ratification mais rejeté en 2012 par le parlement européen est qualifié par ses opposant-es de liberticide et accusé de favoriser la propriété privée au détriment des droits humains (voir le dossier de Solidaires Douanes).


ACTA - Accord Commercial Trans-Atlantique. Traduction française de TAFTA à ne pas confondre avec l’acronyme anglophone de ACAC.


AECG - Accord Économique et Commercial Global. Traduction française de CETA.


APE - Accords de Partenariat Économique. Accords commerciaux visant à développer le libre échange entre l’Union européenne et les pays dits ACP (Afrique, Caraïbes, Pacifique). La négociation est toujours en cours en Afrique centrale. Les Caraïbes ont conclu un accord complet en 2009. L’Afrique de l’Ouest, l’Afrique australe et l’Afrique orientale ont conclu des accords similaires en 2014. L’Union européenne a imposé à l’Afrique un APE pour piller ses ressources.


AMI - Accord multilatéral sur l’investissement qui fut préparé au sein de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) et abandonné en 1998 parce qu’il mettait outrageusement en avant les droits des multinationales par rapport à ceux des États (voir le site d’ATTAC).


CETA - Comprehensive Economic and Trade Agreement. Accord bilatéral signé entre le Canada et l’Union Européenne le 18 octobre 2013. Pour entre en vigueur, il doit être validé par les dix provinces canadiennes et les vingt-huit états de l’Union Européenne. Il reprend notamment une partie des dispositions de l’ACAC. Le mécanisme de protection des investissements qu’il met en place est également particulièrement contesté (voir les travaux du Corporate Europe Observatory).


GMT - Grand Marché Transatlantique. Si le TAFTA est adopté, il donnera naissance au GMT, une zone de libre échange réunissant États-Unis et Union Européenne (Voir le dossier de Solidaires Douanes, ou le 4-pages Le Grand Marché Transatlantique, de quoi s’agit-il ?).


OMC - Organisation Mondiale du Commerce. Née en 1995 pour sortir les négociations sur les droits de douane du cadre de l’Organisation des Nations-Unies.


TAFTA - Trans-Atlantic Free Trade Agreement. Accord bilatéral négocié entre les États -Unis et l’Union Européenne. Il vise à établir entre les signataires l’abolition des droits de douanes, l’harmonisation des normes et l’ouverture des marchés public en s’appuyant sur un mécanisme de règlement des différends entre investisseurs et États. Une coalition internationale regroupant à la fois des européen-e-s et des états-unien-ne-s, dont fait partie l’union syndicale Solidaires,s’oppose à ce ce traité (voir le site du collectif « Stop TAFTA »).


TPCI - Partenariat Transatlantique sur le Commerce et l’Investissement. Autre nom du TAFTA.


TTIP - Transatlantic Trade and Investment Partnership. Autre nom du TAFTA.


Tribunaux arbitraux privés - Les tribunaux arbitraux commerciaux prévus par les accords transatlantiques de libre-échange permettront aux multinationales de traîner les États en justice, si une loi ou réglementation nationale entraîne selon elles une distorsion de concurrence - comme par exemple une législation de protection environnementale, sanitaire ou sociale... Lisez plus d’explications sur ces tribunaux anti-démocratiques sur le blog stoptafta, le site du Monde diplomatique, ou des exemples concrets sur le site du collectif STOP TAFTA.



Des vidéos pour expliquer et se mobiliser !

Retour au début de l’article


- TTIP/TAFTA : opposez-vous, signez l’initiative citoyenne européenne (ICE)



Agenda

<<

2017

 

<<

Novembre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
303112345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930123
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

AIR FRANCE : SOUTIEN AUX SALARIÉ-ES !

mardi 17 novembre 2015

SUD éducation 59/62 réaffirme son soutien aux salarié-es d’Air France victimes d’un chantage odieux à l’emploi, et aux salariés du sol et pilotes incriminés par la direction pour en faire des exemples. Six d’entre eux ont été mis à pied sans solde. Des procédures de licenciement sont menées sans élément tangible. Ne nous y trompons pas : la direction d’Air France veut se faire justice, casser un mouvement social légitime, et elle tente un contre-feu pour masquer ses errements.

La vérité sur les procédures.
Air France c'est ça ! (SUD Aérien)
La mobilisation / Les vrais comptes d'Air France (Alter).

CAISSE DE SOLIDARITÉ : PARTICIPEZ !




Toute l'info sur solidaires.org

EN GRÈVE LE 8 OCTOBRE !

jeudi 8 octobre 2015

SUD éducation 59/62 appelle à la grève le 8 octobre.
L’Union syndicale Solidaires est partie prenante de cette mobilisation unitaire.
logo Solidaires
→ Lisez le communiqué commun de septembre
→ Lisez l'appel CGT - FSU - Solidaires de juin
→ Retrouvez le 8 octobre dans le n°131 de Solidaires en action

PPCR : PASSAGE EN FORCE

jeudi 1er octobre 2015

Solidaires Fonction publique constate que le gouvernement ne respecte plus les accords de Bercy, en passant outre l’opposition majoritaire des syndicats au protocole PPCR !

→ Le communiqué de Solidaires Fonction publique
→ TOUT SUR LE PPCR : tapez PPCR dans le moteur à mots-clefs de Solidaires

SUD éducation soutient la grève à Radio-France

mardi 24 mars 2015

Les revendications portées par les salarié-es ne sont toujours pas entendues, ou peu s’en faut. Le service nettoyage dont certaines personnes ont été écartées après 25 ou 30 ans de service, a été réintégré, c’est une petite victoire. Pour le reste, les salarié-es dénoncent la souffrance au travail et la confusion entre service public et "marque". La grève a été reconduite. Avec nous le 9 avril ?

SUD éducation soutient la grève.

Communiqué intersyndical
SUD Radio France en grève
Le Meilleur des Ondes
Le Concert Interdit

Les capitalistes nous coûtent cher

lundi 9 février 2015

Le Réseau européen des syndicats alternatifs et de base lance une campagne internationale unitaire Les capitalistes nous coûtent cher.
PREMIÈRE AFFICHETTE (ou ici)

Les Capitalistes nous coûtent cher !

la campagne de Solidaires
la motion du Réseau européen

Menaces de mort à l’encontre d’un camarade !

vendredi 6 décembre 2013

Stop aux agressions fascistes !

Un jeune camarade de SUD étudiants Lille a reçu cette semaine, dans sa boîte aux lettres, une lettre anonyme contenant des menaces de mort.

L’Union syndicale Solidaires 59/62 prend très au sérieux cette nouvelle provocation fasciste. En effet ce jeune camarade a déjà fait l’objet de violences fascistes le 26 mars 2012, qui ont donné lieu à une main courante à l’époque.

De plus, les caves de la bourse du travail ont été marquées de 2 croix gammées, dans la nuit du 2 au 3 décembre 2013. Ce courrier s’inscrit dans le climat actuel de déchaînement raciste et xénophobe, comme rarement le pays a pu en connaître, de haine anti-rom, alors que 110 Roms sont actuellement accueillis à la bourse du travail de Lille.

L’Union syndicale Solidaires 59/62 appelle l’ensemble des syndicats, les organisations démocratiques et antifascistes à s’opposer avec la dernière des énergies aux idées et aux menaces fascistes qui se développent dans le pays.

Elle invite à ce titre à une réunion unitaire dans les locaux de l’Union syndicale Solidaires de la Bourse du Travail de Lille, 174, Bd de l’Usine, ce Lundi 9 décembre à 18 h.

Le communiqué du 6 décembre de Solidaires 59/62.

Fonction publique : abrogation de la journée de carence à compter du 1er janvier 2014

vendredi 15 novembre 2013

Le 13 novembre 2013, lors de la discussion budgétaire, l’Assemblée Nationale a voté l’abrogation du jour de carence à compter du 1er janvier 2014.

Cette abrogation avait été annoncée suite à la grève massive du 31 janvier 2013, à l’appel unitaire de l’intersyndicale CGT-FSU-Solidaires.

L’Union syndicale Solidaires n’a depuis cessé d’exiger l’abrogation effective de cette journée de carence, sans aucune efficacité en faveur de l’équité public /privé, et qui porte même préjudice à bien des agent-es malades.

Elle revendique que soient également abrogées les journées de carence pour les salarié-es de droit privé.

- Le communiqué de Solidaires Fonction publique du 14 novembre 2013.

{{Assemblée Générale extraordinaire de l’union syndicale Solidaires Nord-Pas-de-Calais}}

mercredi 3 octobre 2007

Le vendredi 5 octobre 2007 De 9H00 à 12H30

Salle des Célestines (La salle se situe rue des célestines, face au palais de justice de Lille)

A l’ordre du jour :

- Points sur les mobilisations autour de la grève du 18 octobre : Au niveau régional, compte-rendu des différentes intersyndicales : cheminots, Fonction Publique, ...) ;

- Au niveau national (compte-rendu du comité national de Solidaires du 4 octobre) ;

- Débat autour de la mobilisation et de la construction du rapport de force.

RAPPEL : CETTE AG EST OUVERTE A TOUS LES ADHERENTS.

30 000 manifestants à Lille ce 7 mars : la répression de la jeunesse comme réponse du pouvoir

mercredi 8 mars 2006

Communiqué de presse de l’Union Syndicale Solidaires Nord Pas de Calais

Mardi 7 mars 2006

Malgré la puissante démonstration de la jeunesse et du mouvement syndical de jeudi 7 mars, l’arrogance du pouvoir s’est traduite par des charges policières et une vingtaine d’interpellations à la manifestation Lilloise, 2 à Arras. Un militant a du être hospitalisé au CHRU.

L’Union Syndicale Solidaires dénonce cette répression du mouvement social et de la jeunesse. La légitimité de la lutte contre le CPE et le CNE est incontestable. Alors que la précarisation sociale touche 20 millions de personnes de ce pays soit un tiers de la population, la réponse à apporter aux revendications de la jeunesse se situe à mille lieues des coups de matraques et du 49-3.

L’Union Syndicale Solidaires exige la libération immédiate des jeunes et exige qu’aucune poursuite ne soit entreprise à leur encontre. Elle appelle de ses vœux la poursuite de l’action contre le CPE et à un soutien grandissant du monde du travail et de la jeunesse.