Violence d’État et répression : STOP. Soutien aux camarades !

LA REPONSE : AMPLIFIER LA LUTTE !
mardi 28 juin 2016

Le projet de loi Travail (ou Travaille !) est une offensive sans précédent de précarisation des travailleurs et travailleuses. Il est rejeté par la majorité de la population, et le gouvernement a même dû utiliser l’article 49-3 pour faire passer un texte minoritaire lors de la première lecture à l’assemblée nationale. Pétition signée massivement, Nuit Debout, grèves, actions, blocages… les luttes convergent contre la violence sociale [1], et la violence anti-démocratique de la côterie au pouvoir.

Le gouvernement refuse d’entendre. Il a même organisé un brutal encadrement policier de certaines manifestations, pour dissuader des personnes de les rejoindre ; ses préfets cherchent aussi à restreindre le droit de manifester [2], ou arrêtent des manifestant-es. Le gouvernement est aux abois, la répression est de mise… mais nous ne céderons pas à ces pratiques autoritaires.

Dans la région, le préfet n’est pas en reste. Le 20 avril la police a défoncé à coups de bélier la porte d’un local syndical et arrêté deux personnes désignées avec hésitation par les policiers. Le 29 avril, cinq mineur-es ont été mis en garde à vue à Boulogne-sur-mer ; le 10 mai, ce sont des lycéen-nes et étudiant-es qui ont été pris à partie par la police. Le 12 mai à Lille, la manifestation a été bloquée par la police, qui a procédé à des arrestations au hasard (non-lieux par la suite). Lors de la manifestation lilloise du 17 mai, un militant CGT a subi une interpellation dite « préventive ». Le 19 mai et selon nos informations, onze personnes ont été arrêtées à Lille. A Calais suite à la manifestation du 12 mai des lycéens ont été interpellés, avec des accusations contredites par les faits ; un autre aurait récemment été placé en garde à vue après avoir réagi aux remarques racistes d’un policier municipal ; des convocations au tribunal sont prévues sans questionnement des versions policières, pourtant niées. Heureusement, un soutien se met en place. Lors de la manifestation du mardi 14 juin à Paris, une des plus massives depuis 1984, la tactique de la préfecture a été particulièrement agressive, avec entre autres exemples, le tir de 175 grenades de désencerclement, et les conséquences ont été instrumentalisées ensuite par le pouvoir. Le mardi 28 juin à Lille, alors que des manifestant-es quittaient un lieu de blocage, la police a chargé sans sommation et arrêté avec une grande brutalité huit personnes dont un mineur de 15 ans ; un manifestant a été arrêté juste avant la manif de 14h30 ; six manifestant-es ont été arrêtées suite au rassemblement devant le Commissariat central pour exiger la libération des camarades. la dispersion était en cours pacifiquement, mais la police a quand même chargé violemment dans la confusion. Un policier a volontairement envoyé en tir tendu une grenade lacrymogène DANS le camion de Solidaires, où une banderole a pris feu. 10 manifestants sont finalement poursuivis en justice, dont un camarade de Solidaires (procès les 30/08 et 20/09). Le 5 juillet, la préfecture a émis des interdictions de manifester pour une dizaine de manifestant-es, dont certaines pour lesquelles le TGI avait rejeté la demande d’interdiction faite par la préfecture le 30 juin (en comparution immédiate renvoyée) ; trois d’entre elles ont déposé un référé-liberté et le tribunal a cassé "leurs" arrêtés d’interdiction, faute d’éléments fournis par la préfecture.

L’Union syndicale Solidaires et SUD éducation condamnent avec la plus grande fermeté ces atteintes graves aux libertés [3], et la répression du mouvement social. Ripostons à ces dérives autoritaires et à la violence sociale et politique par la convergence des luttes et une mobilisation amplifiée. L’intersyndicale nationale interprofessionnelle appelle à poursuivre la mobilisation. L’Union syndicale Solidaires soutient tou-tes les salarié-es en grève reconductible et appelle à renforcer ce mouvement partout où c’est possible. MOBILISATION DE TOUTES ET TOUS !


ACTIONS DE SOUTIEN ET SUITES

Vendredi 17 juin à Armentières : rassemblement de soutien à un camarade de la CGT poursuivi pour avoir brûlé des pneus, devant le commissariat d’Armentières

Lundi 13 juin à 18h30 à Boulogne-sur-mer : réunion du comité de soutien aux jeunes inculpés du Boulonnais, dans les locaux de Solidaires au 28 Grande rue. À l’ordre du jour entre autres, la caisse de soutien et l’organisation d’une soirée de soutien.

Jeudi 9 juin à 13h à Lille, puis à 21h15 rassemblements devant le Tribunal de Grande Instance (TGI, avenue du peuple belge) pour soutenir Antoine.
Manifestation jusqu’à la prison de Sequedin le samedi 28 mai à Lille, en soutien à Antoine à l’appel de Nuit Debout Lille et Solidaires 59
Manifestation le samedi 21 mai contre la répression des mouvements sociaux

- Le 17 mai la manif a été coupée en deux dès le début. Des policiers en civil et sans brassard ont brutalement interpellé Antoine le 17 mai, surpris il s’est débattu, un policier a de ce fait reçu un coup. Les policiers se sont contredits à l’audience, les films des caméras policières n’ont pas été examinées par le juge... verdict : huit mois avec sursis (+ 2 mois pour refus de prélèvement ADN) + 2 ans d’interdiction de manifester dans le Nord. Plus d’informations dans cet article

- Concernant "les deux de la CNT" : l’un a été relaxé ; l’autre a été condamné à 6 mois de prison avec sursis, sans preuves tangibles. Retour sur cette affaire ici.

Soutenir la lutte, c’est aussi soutenir les militant-es réprimé-es !

CAISSE DE GRÈVE mise en place par l’Union syndicale Solidaires
CAISSE DE SOLIDARITÉ avec Antoine et les interpellé-es du mouvement contre la loi Travail
libérezantoine.org : le site de soutien // Signature de soutien : nous pouvons la transmettre.
PÉTITION ET SOUTIEN aux jeunes en lutte du Boulonnais [4].

- Répression, ça se lâche à Lille ! (SUD éducation 59/62, comm. Solidaires 59, 30 juin 2016)
- Libération de notre camarade Adil, militant de SUD PTT (Solidaires, 24 juin 2016)
- Communiqué sur les « grenades à main de désencerclement » (Solidaires, 23 juin 2016)
- Manifester est-il devenu un crime ? (Soutien à Bastien, Solidaires étudiant-e-s, 23 juin 2016)
- Connivences au tribunal, récit du procès d’Antoine (Hors-canard de La Brique, 22 juin)
- Enquête parlementaire à propos des violences policières dans les manifestations (Courrier commun CGT – FIDL – FSU – LDH – SAF – SOLIDAIRES – UNEF - UNL, 21 juin 2016)
- Arrêt des poursuites contre Loïc, de la Cie Jolie Môme ! (Communiqué Solidaires, 9 juin 2016)
- L’appel Libérez Antoine ! (Le communiqué suite à l'audience (après l'appel du 8 juin), 9 juin 2016)
- Bref tour d’horizon de la répression (Article de la Rotative.info (Tours), 7 juin 2016)
- Casseurs : renverser l’accusation (Tribune publiée sur liberation.fr le 26 mai 2016)
- Nous sommes solidaires, libérez Antoine ! (Intersyndicale interpro. du Nord, 25 mai 2016)
- Avant et après le 26 mai, on continue et on amplifie la grève ! (Solidaires, 21 mai 2016)
- Répression de la manif nantaise du 19 mai (communiqué Solidaires 44, 20 mai 2016)
À lire aussi : Des gaz lacrymos dans la cour d’école ! (SUD éducation 44)
- Notre détermination reste intacte malgré la répression (comm. Solidaires Étudiant-e-s, 20 mai 2016)
- Arrestations à Rennes, nouvel acte de criminalisation (communiqué Solidaires, 19 mai 2016) [5]
- L’État d’urgence, prétexte pour museler la contestation (communiqué Solidaires, 16 mai 2016)
- Face au 49-3, le jour, la nuit, debout et en lutte ! (communiqué Solidaires, 10 mai 2016)


[1Elle s’exerce au quotidien contre les salarié-es, les précaires, les sans-travail, les sans-papiers ; cette loi lui donnerait une ampleur inégalée depuis 1945.

[2pourtant garanti par la Constitution.

[3Lire la rubrique Répression de notre site pour plus d'informations sur les droits dans ces situations

[4Pour participer au soutien juridique, vous pouvez faire un chèque à l’ordre de Solidaires Boulogne-sur-Mer, en notant au dos Solidarité jeunes en.lutte du Boulonnais. Pour plus d’informations, contactez l’UIL Solidaires Boulogne-sur-mer.

[5Voir aussi cet article de Rennes info ; à cette occasion le local de Solidaires 35 a été perquisitionné ! L’action Métro Gratuit était pourtant pacifiste, contrairement à ce qu’a écrit Ouest France.


Agenda

<<

2017

 

<<

Septembre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
28293031123
45678910
11121314151617
18192021222324
2526272829301
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

MANIFESTER, UN DROIT FONDAMENTAL

lundi 20 juin 2016

Amalgame, enfumage et dérive autoritaire, les postures à la Ubu ne parviennent pas à masquer l’illégitimité du projet de loi Travail.

PNG - 22 ko

- 23 juin : communiqué intersyndical.
- Manifester : éducation civique.
- Interdiction ? Une pétition.
- Si le gouvernement persiste : communiqué LDH.
- M. Valls & les manifs : Solidaires sur France Culture.
- Heures sombres : Observatoire de la Discrimination et de la Répression Syndicales.
- Inversion des responsabilités : communiqué Solidaires.
- 23 juin et 28 juin, mobilisation ! Intersyndicale.

25 mai - Rassemblement de soutien

mercredi 25 mai 2016

Pour les personnes interpellées au local de la CNT le 20 avril dernier, un rassemblement de soutien est prévu :

mercredi 25 mai 2016
13h30 devant le TGI de Lille

(avenue du peuple belge)

CNT : rassemblement de soutien

vendredi 22 avril 2016

Ce mercredi 20 avril, la police a assiégé le local de la CNT Lille puis a arrêté deux militants. Ils passent en comparution immédiate ce vendredi 22 avril, au TGI, avenue du peuple belge. Un rassemblement de soutien est prévu à partir de 13h30.

→ Lire notre communiqué.

Indymedia en procès pour diffusion d’informations sur la situation calaisienne

mercredi 24 octobre 2007

Le procés contre la diffusion d’information sur les violences policiéres contre les réfugié-e-s calaisien a eu lieu le 18 octobre. Le procureur demande 1000€ avec sursis pour l’ancien membre de indymedia, la relax pour les 4 militants de l’association Salam et 1500€ ferme pour Zetkin... le jugement sera donné jeudi prochain. contre rendu d’audience, et résultat à venir.

Pour revoir le dossier

Le bulletin n°57 (oct. 2007) RESISTONS ENSEMBLE est sorti

mercredi 10 octobre 2007

"Voici en pdf, le No 57, OCTOBRE 2007, du petit journal mobile
recto-verso A4 "RESISTONS ENSEMBLE" du réseau contre les violences
policières et sécuritaires. Il est destiné à être photocopié et à être
diffusé localement, si le journal vous plaît. Vous êtes invitEes à
participer à son élaboration, à sa rédaction, à se joindre à l’équipe de
rédaction. Nous attendons vos contributions, propositions, critiques ...

à bientôt.
L’équipe de réaction"

AU PROGRAMME :
ADN, le test qui cache la forêt

- ADN, le test qui cache la forêt
- Résistances
- Le droit à la glandouille

- [ S U R L E V I F ]
« Y’en a marre de la violence des flics »

- [ A G I R ]
Réunion publique sur la police technologique
Pas de répit pour le Tazer

- [C H R O N I Q U E D E L ‘A R B I T R A I R E]
Les CRS violeurs et la loi
CRS blessés aux Tarterêts : pas de « guet-apen », mais 8 ans de prison
Mort dans un commissariat : santé fragile ? Ou...
Entretien La Rumeur
Lyon : 18 mois de taule pour un ticket de bus
Lyon : coup de massue de la cour d’appel
Morte, défenestrée
La traque, barbarie étatique et torture morale
Et encore...
Délation à tous les étages
Lyon : menaces sur la directrice de Cabiria

Le bulletin n°56 (sept. 2007) RESISTONS ENSEMBLE est sorti

dimanche 9 septembre 2007

Il est consultable en ligne ici

Au programme :

- Les « délinquants » sont des « fous » et les « fous » sont des « délinquants »

- Véflic
- La prochaine AG du rézo Résistons Ensemble...

- [ A G I R ] (Comité de vigilance du quartier des Amandiers ; Défendons La Rumeur ! ; Non à l’extradition de Marina Petrella

- [ S U R L E V I F ]

- [C H R O N I Q U E D E L ‘A R B I T R A I R E]

18 juin 10h : rassemblement devant le TGI soutien aux sans paiers interpellés le 15 juin

dimanche 17 juin 2007

25 des sans-papiers interpellés vendredi lors de l’occupation
de l’espace international (espace patronal) passeront
lundi matin au TGI. Le reste a été libéré.

Pour plus d’infos, voir http://lille.indymedia.org/spip.php?article9419

Rassemblement lundi à 10h devant le TGI !!!

TGI : avenue du peuple belge, Lille

18 Avril au CCL 18h30 : Violences à Calais - Procès Indymedia Lille

dimanche 15 avril 2007

CCL : 4 rue de Colmar à Lille, M° porte des postes

Pour voir le programme de la soirée

pour des infos sur le procès : deux articles le plus récent et le communiqué initial

le n°52 de Résistons ensemble est sorti

mardi 10 avril 2007

Il est téléchargeable sur leur site : http://resistons.lautre.net/

le n°50 de Résistons ensemble est sorti

mardi 13 février 2007

Il est téléchargeable sur leur site : http://resistons.lautre.net/