Les enfants de parents « sans papiers » doivent avoir les mêmes droits que tous les enfants

mercredi 24 mai 2006

A l’attention de tous les établissements scolaires

Lille, le 21 mai 2006

Bonjour,

Comme vous le savez peut-être, des enfants et des jeunes étrangers sont susceptibles d’être expulsés à partir du 30 juin. En effet, la circulaire du ministère de l’Intérieur datant du 30 octobre 2005 demande aux préfets d’attendre le 30 juin pour reconduire aux frontières les familles et les jeunes scolarisés sans papiers.

En tant qu’enseignants, parents d’élève ou citoyens, nous ne pouvons accepter que des jeunes soient arrachés à leurs études, à leurs amis et à leurs enseignants.

Une mobilisation urgente est nécessaire ; il est important que nous fassions entendre aux autorités notre refus d’assister à des abominations commises en notre nom.

Que vous connaissiez ou non dans votre établissement des jeunes dans cette situation, vous pouvez vous aussi agir.

Nous vous proposons de déposer une motion lors du prochain conseil d’administration ou conseil d’école de votre établissement.
Cette motion sera jointe au compte-rendu du C.A. ou du C.E.

Il serait plus qu’utile d’autre part de la faire connaître au maximum et avant tout de la faire parvenir à la Préfecture du Nord (mais aussi aux Mairies, Conseil Régional, Conseil Général, député de la circonscription, presse...).

Merci de nous en faire parvenir une copie (nous les rediffuserons de manière groupée) par le biais de notre adresse e-mail : RESF5962@wanadoo.fr ou via les syndicats ou associations membres du réseau.

Vous trouverez ci-dessous trois exemples de motions que vous pouvez reprendre, adapter, modifier... ainsi que les coordonnées de la Préfecture du Nord.

Cordialement

Réseau Education Sans Frontières 59 62


Coordonnées de la Préfecture :

Préfecture du Nord
Monsieur le Préfet du Nord
Fax : 0320305252
Et copie à l’attention de Monsieur ANIAMBOSSOU, Secrétaire général adjoint
123, rue Nationale
59039 LILLE CEDEX
Fax : 03.20.30.57.65


EXEMPLE DE MOTIONS :

MOTION

La France, patrie des Droits de l’Homme, doit rester fidèle à ses valeurs.

Aujourd’hui, des enfants et leurs parents, des jeunes majeurs scolarisés, sont menacés d’expulsion, alors même qu’ils adhèrent aux valeurs de la République.
Ces enfants et ces jeunes ont fui la violence, la guerre et la misère. Au sein des établissements scolaires, ils font la preuve de leur désir de s’instruire et d’acquérir une formation. Par conséquent, la France a le devoir moral, conformément à sa tradition d’accueil, de leur permettre de poursuivre leur vie ici.

Nous, enseignants, agents, parents et élèves de ................................................... voulons revoir ces jeunes à la rentrée 2006 dans nos établissements et demandons aux autorités françaises de faire ce qui est en leur pouvoir pour que ces jeunes étrangers puissent poursuivre leur scolarité.

Fait à ....... le ...........

Motion

Considérant le droit fondamental au savoir, à la connaissance, à l’instruction et à l’éducation,

Considérant l’inscription dans notre Etablissement de jeunes étrangers sans papiers,

Considérant la fonction éducative et citoyenne de l’école publique et du service public de l’Education,

Considérant la nécessité que la formation entamée par ces jeunes se poursuive jusqu’à son terme,

Considérant le rôle et la fonction d’intégration de la communauté scolaire,

Considérant l’école comme un lieu par excellence du vivre ensemble,

Nous représentants du personnel (enseignants et agents), des élèves et des parents de la communauté scolaire de l’Etablissement (Lycée, Collège ou Ecole) demandons que ces jeunes étrangers puissent poursuivre leur scolarité à la rentrée scolaire 2006.

Fait à ....... le ...........

Motion :

Les enfants de parents « sans papiers » doivent avoir les mêmes droits que tous les enfants

En référence à la convention internationale des droits de l’enfant, adoptée par les Nations Unies, le 20 novembre 1989 et ratifiée par la France :

Nous réaffirmons notre attachement aux valeurs fondamentales qu’elle édicte et exigeons pour les enfants des familles « sans papiers » :
- Le droit à l’éducation (article 28 de la convention).
- Le droit d’accès à l’ensemble des enseignements prévus dans le cadre de l’Education nationale.
- Le droit à l’égalité de traitement pour les activités scolaires et péri-scolaires.
- Le droit à la non-discrimination et le droit aux loisirs.
- Le droit à la santé et au bien être, à la protection contre toute forme d’exclusion ou d’atteinte morale ou physique à son intégrité.
- le droit au logement leur assurant des conditions de vie décentes

Les ..................................réunis aujourd’hui en Conseil d’administration (ou en conseil d’école) demandent à leurs élus (Mairie, Conseil Général, Région, Etat) de mettre en œuvre tous les moyens nécessaires pour que cesse le scandale actuel concernant ces enfants et leur famille, soumis à l’angoisse perpétuelle de se voir expulsés de leur logement, reconduits à la frontière et contraints à vivre dans des conditions indignes de tout être humain.


RESF 59-62 : s/c FSU - Halle aux sucres 28, rue des Archives 59800 LILLE

mail : resf5962@wanadoo.fr

Didier : 06.76.48.57.98 - Christophe : 06.83.56.03.07 - Virginie : 06.62.19.93.00

( CNT-SSEC, CSP59, FCPE, FERC-CGT, FSU, LDH, MRAP, SUD Education, SUD Santé-Sociaux, Syndicat des Avocats de France, UNSA Education, ... et des individus )


Commentaires

Agenda

<<

2017

 

<<

Novembre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
303112345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930123
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

2012 : année des records pour les expulsions, et ça continue...

lundi 28 janvier 2013

Le ministère de l’Intérieur a publié son palmarès 2012 : 36 822 personnes, hommes, femmes, enfants expulsés contre 32 912 en 2011 (+ 11,9 %).

On ne peut que ressentir de la honte à l’énoncé de tels chiffres, des dizaines de milliers d’existences brisées, des gens chassés, humiliés, spoliés, des familles écartelées entre les continents. L’Amicale de Maliens expulsés (AME) assure que les expulsés « finissent mendiants, fous ou suicidés ». Bravo à tous ceux qui organisent et prêtent la main à une si belle mission.

Outre l’invraisemblable collection de drames que représentent ces chiffres, ils aboutissent, de fait, à valider la politique antérieure dont chacun sait qu’elle n’avait aucune incidence sur les flux migratoires, mais tout à voir avec les calculs électoraux. Si pourtant le gouvernement de gauche fait, un peu plus, un peu moins, ce que faisait celui de droite, c’est que Sarkozy avait raison. Une façon irresponsable de préparer le retour au pouvoir de la droite, version pain au chocolat.

Dès lors, la question est de savoir ce que vont choisir les militants du parti socialiste, ses élus et nombre de ses responsables qui, des années durant, ont manifesté contre les mesures Sarkozy, ont accompagné les sans papiers, les ont protégés, parrainés.

Il est des questions qui mettent en jeu les principes. Nous y sommes. Se taire serait participer à cette politique, en être complice.

Conférence : Droits de l’Homme et Immigration à Lille 1 18h30 (13/11)

jeudi 13 novembre 2008

A l’université des sciences et Technologies de Lille 1. Espace Culture (Métro Cité Scientifique)

Conférence : Droits de l’Homme et Immigration

13 novembre 18h30

ENTREE LIBRE

Par l’USTL ( l’Unversité des Sciences et Techonologies de Lille ) et le CRDTM ( Centre Régional de Documentation et d’Information pour le Développement et la Solidarité Internationale ) avec la participation du Cercle de Silence de Lille

Les vagues successives d’immigrants font partie de notre histoire. Voulues ou forcées, économiques, politiques, environnementales, les migrations vont dessiner demain un nouveau monde qu’il convient d’anticiper pour ne pas le subir.

Intervenant : Emmanuel terray, membre de la Ligue des Droits de l’Homme, du Cedetim, spécialiste des migrations.

Animateur : Régis Verley, journaliste.

Information au : 03.20.43.69.09 (Espace Culture) ou 03.20.53.80.14 (CRDTM).

Métro Cité Scientifique, suivez la rame de métro aérienne en direction de la bibliothèque universitaire, l’Espace culture est sur votre droite.

Manifestons à Paris le 5 avril contre les attaques subies par les étranger-e-s et pour marquer notre solidarité sans frontières

samedi 5 avril 2008

A l’appel de l’UCIJ, du RESF et de comités de sans-papiers, mobilisation nationale le 5 avril. Dans le Nord Pas de Calais, appel à participer à la manifestation parisienne (14h30 place d’Italie). Des départs collectifs sont prévus depuis Lille et Arras.

Lire l’article

Pétition pour la régularisation de tous les sans-papiers grévistes de la faim

mardi 29 janvier 2008

Afin de réclamer la régularisation de tous les sans papiers qui ont participé à la grève de la faim cette été, venez signer la pétition sur le site suivant :
site du RESF 59-62

22 octobre grève de soutien à Florimont Guimard

mardi 9 octobre 2007

militant RESF poursuivi pour avoir soutenu des sans-papiers

Lire l’appel de sud educ 59/62 et l’appel fédéral

17 octobre manif sans-papiers

mardi 2 octobre 2007

Comme tous les mercredis, manifestation de soutien aux sans-papiers 18h00 place de la République.

10 octobre manif sans papiers

mardi 2 octobre 2007

Comme tous les mercredis, manifestation de soutien aux sans-papiers 18h00 place de la République.

vers le fichage ADN des immigré-e-s ?

vendredi 14 septembre 2007

Les immigré-e-s désireux d’obtenir un visa de plus de trois mois dans le cadre du regroupement familial pourraient à présent se voir imposer un test d’ADN. C’est le sens d’un amendement déposé par le député Thierry Mariani et voté mercredi par la commission des lois de l’Assemblée nationale, dans le cadre de la loi sur l’immigration qui sera examinée mardi.

27 juin 15h00 Gd Place : rassemblement RESF.

vendredi 22 juin 2007

A l’appel du RESF 59, RASSEMBLEMENT MERCREDI 27 JUIN à 15H GRAND PLACE - LILLE en solidarité avec les élèves sans papiers.
Lire l’article

29 mai 2007 9h30 Tribunal administratif Rassemblement contre OQTF

mardi 22 mai 2007

Le RESF appelle à un rassemblement pour soutenir un élève sans papiers menacé d’une OQTF (Obligation à quitter le territoire français)

Adresse du Tribunal : 143 rue Jacqemars Giélée, Lille (près du Bd Vauban).

lire l’article