NON À LA RÉPRESSION SYNDICALE

Solidarité avec Roland Veuillet
mardi 20 février 2007

Ci dessous, et en PDF, le tract diffusé par SUD éducation 59/62 en soutien à Roland Veuillet et contre la répression syndicale en général lors de la manifestation académique du 20 février qui a réuni environs 3 000 personnes.

SOLIDARITÉ AVEC ROLAND VEUILLET

Du 24 décembre au 18 février , Roland Veuillet, Conseiller Principal d’Éducation, militant de SUD éducation a de nouveau suivi une grève de la faim pour dénoncer la répression antisyndicale dont il est l’objet depuis maintenant quatre ans. Son refus de s’alimenter pendant 56 jours témoigne de son désespoir face à la surdité du ministère de l’Éducation nationale et au déni de justice dont il est victime. Quant à l’arrêt de la grève, il prouve que si Roland a eu l’intelligence de ne pas chercher à mourir en martyr, Robien , droit dans ses bottes, pouvait tenir le rôle d’assassin !

L’arbitraire et la répression au service de la casse sociale

A la suite de son soutien au mouvement des MI-SE, donc à sa lutte contre la précarisation de l’Éducation Nationale, ses multiples interventions contre la marchandisation de l’École, ce syndicaliste a été sanctionné en 2003 par un déplacement d’office à 300 km de son poste et de ses trois enfants, à la suite d’une procédure disciplinaire engagée sur la base d’un dossier portant atteinte à l’exercice du droit syndical.

Le Conseil Supérieur de l’Éducation s’est prononcé en janvier 2005 pour l’annulation de la sanction, considérant que les faits reprochés ne sont pas établis. Le ministère de l’Éducation nationale a refusé de suivre l’avis émis par cette plus haute instance paritaire de la Fonction Publique, présidée par des magistrats du Conseil d’État. En octobre 2006, devant la Cour Administrative d’Appel de Lyon, le commissaire du gouvernement est parvenu aux mêmes conclusions, en demandant l’annulation de la sanction, mais il n’a pas été suivi, ce qui est rarissime. A ce jour, malgré ces deux avis significatifs et autorisés, le Ministre maintient cette injustice qui perdure depuis quatre ans.

Non à la psychiatrisation du dossier Roland Veuillet !

A la répression, à l’arbitraire, au refus d’entendre Roland et ses défenseurs, l’État ajoute des méthodes dignes d’un régime stalinien puisque le préfet du Rhône a exigé le 13 février que Roland soit interné en Hôpital psychiatrique. Le médecin psychiatre missionné a cependant donné un avis négatif à l’internement d’office et la vigilance du comité de soutien, d’organisations syndicales et d’individu-e-s a permis à Roland de sortir de l’Hôpital du Vinatier le 15 février et d’éviter ainsi l’enfermement psychiatrique et la camisole chimique.

Rolland a retrouvé sa liberté le lendemain, sa détermination renforcée par cette manoeuvre destinée à l’isoler, à le bâillonner. Il continue de réclamer ce qui ne sera que justice, c’est à dire :

- la réintégration sur son poste,

- avec la réouverture de son dossier sous le contrôle de la CAPN,

- et la mise en place d’une enquête administrative indépendante (dernier point qui semble être, de façon étrange, le plus difficile à accepter pour le ministère).

C’est ce que nous réclamons avec lui, c’est ce que réclament tous les responsables syndicaux qui se sont rendus au Ministère de l’Éducation, c’est ce que réclament tous ceux qui signent la pétition de soutien à Roland Veuillet, qui faxent ou écrivent pour que Gilles de Robien débloque la situation en annulant immédiatement la sanction qui frappe Roland Veuillet.

L’arrêt de la grève de la faim ne signifie pas l’abandon du combat. Le ministère doit impérativement lever les sanctions.

Pour plus d’informations : http://roland-veuillet.ouvaton.org/


Répression partout

Justice nulle part

Au delà du cas de Roland Veuillet, la répression du mouvement social se fait de plus en plus dure. On ne compte plus les militant-e-s interpellés et condamnés à la suite du mouvement social du printemps 2006 contre la précarité (CPE) ou les lycéen-ne-s poursuivis après la lutte contre la loi Fillon en 2005, etc. En ne s’arrêtant qu’aux seuls cas de syndicalistes poursuivis, on ne peut oublier le représentant de la CGT chômeurs Charles Hoareau poursuivi pour s’être fait matraquer et condamné à donner son ADN. Plus récemment, à Marseille, deux syndicalistes enseignants ont été interpellés pour leurs participation active au Réseau Éducation Sans Frontière des Bouches du Rhône. A Marseille toujours, Erwan Redon, professeur des écoles, syndicaliste au P.A.S. et militant Freinet a été suspendu fin décembre. Ses idées et ses pratiques ne plaisaient pas à sa hiérarchie, la solidarité exprimée par les parents d’élève à son encontre encore moins. Aussi l’inspection d’académie a-t-elle envoyé la police à l’école contre ces parents avant de suspendre Erwan (plus d’infos sur [http://www.millebabords.org/->http://www.millebabords.org/). A Créteil, une enseignante a reçu un avertissement car elle aurait eu l’intention d’organiser une réunion dans son CDI en soutien d’une élève sans papiers de l’établissement. A Reims, un commando de la mairie appuyé par des policiers, a déboulé pour saisir le disque dur de l’ordinateur d’un syndicaliste de SUD Collectivités Territoriales, qu’il a physiquement agressé. Ce militant ne sait ce qui lui est reproché sinon qu’il aurait commis une diffamation envers la hiérarchie mais son dossier administratif est vide. Bref, en période de crise, rien ne vaut la violence et la répression pour faire taire celles et ceux qui se battent. Par la menace de la prison ou de l’amende, l’État et les autorités essaient de réduire l’opposition à la casse sociale généralisée ou tout au moins à pousser les militant-e-s à se défendre d’une justice aux ordres plutôt qu’à lutter contre un système inique. Par notre détermination, montrons que notre solidarité avec nos camarades, poursuivis ou brisés par leur hiérarchie, ne réduit en rien, bien au contraire, notre capacité de résistance.


Documents joints

tract roland veuillet
tract roland veuillet

Commentaires

Agenda

<<

2017

 

<<

Septembre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
28293031123
45678910
11121314151617
18192021222324
2526272829301
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

MANIFESTER, UN DROIT FONDAMENTAL

lundi 20 juin 2016

Amalgame, enfumage et dérive autoritaire, les postures à la Ubu ne parviennent pas à masquer l’illégitimité du projet de loi Travail.

PNG - 22 ko

- 23 juin : communiqué intersyndical.
- Manifester : éducation civique.
- Interdiction ? Une pétition.
- Si le gouvernement persiste : communiqué LDH.
- M. Valls & les manifs : Solidaires sur France Culture.
- Heures sombres : Observatoire de la Discrimination et de la Répression Syndicales.
- Inversion des responsabilités : communiqué Solidaires.
- 23 juin et 28 juin, mobilisation ! Intersyndicale.

25 mai - Rassemblement de soutien

mercredi 25 mai 2016

Pour les personnes interpellées au local de la CNT le 20 avril dernier, un rassemblement de soutien est prévu :

mercredi 25 mai 2016
13h30 devant le TGI de Lille

(avenue du peuple belge)

CNT : rassemblement de soutien

vendredi 22 avril 2016

Ce mercredi 20 avril, la police a assiégé le local de la CNT Lille puis a arrêté deux militants. Ils passent en comparution immédiate ce vendredi 22 avril, au TGI, avenue du peuple belge. Un rassemblement de soutien est prévu à partir de 13h30.

→ Lire notre communiqué.

Indymedia en procès pour diffusion d’informations sur la situation calaisienne

mercredi 24 octobre 2007

Le procés contre la diffusion d’information sur les violences policiéres contre les réfugié-e-s calaisien a eu lieu le 18 octobre. Le procureur demande 1000€ avec sursis pour l’ancien membre de indymedia, la relax pour les 4 militants de l’association Salam et 1500€ ferme pour Zetkin... le jugement sera donné jeudi prochain. contre rendu d’audience, et résultat à venir.

Pour revoir le dossier

Le bulletin n°57 (oct. 2007) RESISTONS ENSEMBLE est sorti

mercredi 10 octobre 2007

"Voici en pdf, le No 57, OCTOBRE 2007, du petit journal mobile
recto-verso A4 "RESISTONS ENSEMBLE" du réseau contre les violences
policières et sécuritaires. Il est destiné à être photocopié et à être
diffusé localement, si le journal vous plaît. Vous êtes invitEes à
participer à son élaboration, à sa rédaction, à se joindre à l’équipe de
rédaction. Nous attendons vos contributions, propositions, critiques ...

à bientôt.
L’équipe de réaction"

AU PROGRAMME :
ADN, le test qui cache la forêt

- ADN, le test qui cache la forêt
- Résistances
- Le droit à la glandouille

- [ S U R L E V I F ]
« Y’en a marre de la violence des flics »

- [ A G I R ]
Réunion publique sur la police technologique
Pas de répit pour le Tazer

- [C H R O N I Q U E D E L ‘A R B I T R A I R E]
Les CRS violeurs et la loi
CRS blessés aux Tarterêts : pas de « guet-apen », mais 8 ans de prison
Mort dans un commissariat : santé fragile ? Ou...
Entretien La Rumeur
Lyon : 18 mois de taule pour un ticket de bus
Lyon : coup de massue de la cour d’appel
Morte, défenestrée
La traque, barbarie étatique et torture morale
Et encore...
Délation à tous les étages
Lyon : menaces sur la directrice de Cabiria

Le bulletin n°56 (sept. 2007) RESISTONS ENSEMBLE est sorti

dimanche 9 septembre 2007

Il est consultable en ligne ici

Au programme :

- Les « délinquants » sont des « fous » et les « fous » sont des « délinquants »

- Véflic
- La prochaine AG du rézo Résistons Ensemble...

- [ A G I R ] (Comité de vigilance du quartier des Amandiers ; Défendons La Rumeur ! ; Non à l’extradition de Marina Petrella

- [ S U R L E V I F ]

- [C H R O N I Q U E D E L ‘A R B I T R A I R E]

18 juin 10h : rassemblement devant le TGI soutien aux sans paiers interpellés le 15 juin

dimanche 17 juin 2007

25 des sans-papiers interpellés vendredi lors de l’occupation
de l’espace international (espace patronal) passeront
lundi matin au TGI. Le reste a été libéré.

Pour plus d’infos, voir http://lille.indymedia.org/spip.php?article9419

Rassemblement lundi à 10h devant le TGI !!!

TGI : avenue du peuple belge, Lille

18 Avril au CCL 18h30 : Violences à Calais - Procès Indymedia Lille

dimanche 15 avril 2007

CCL : 4 rue de Colmar à Lille, M° porte des postes

Pour voir le programme de la soirée

pour des infos sur le procès : deux articles le plus récent et le communiqué initial

le n°52 de Résistons ensemble est sorti

mardi 10 avril 2007

Il est téléchargeable sur leur site : http://resistons.lautre.net/

le n°50 de Résistons ensemble est sorti

mardi 13 février 2007

Il est téléchargeable sur leur site : http://resistons.lautre.net/