Les TZR l’ont échappé belle

mardi 1er avril 2008

Le rectorat avait un projet de réforme des zones de remplacement qui aurait été néfaste pour les collègues TZR. Ce projet visait à fusionner les zones de Roubaix-Tourcoing et Lille ainsi que celles de Montreuil avec Boulogne. Plus grave, certaines matières se retrouvaient avec des zones académiques (philosophie, différentes langues, hôtellerie…). Suite à des interventions de l’intersyndicale, dont SUD éducation fait partie, notamment lors d’une audience avec le recteur, ce projet est en grande partie vidé de sa substance : seule la fusion Lille-Roubaix-Tourcoing est maintenue. Cela va tout de même dégrader fortement les conditions de travail des TZR Roubaix-Tourcoing puisque désormais ils pourront remplacer dans les zones limitrophes de Lille : Armentières, Béthune, Lens et Douai-Valenciennes.

Si le pire est évité, il faut néanmoins rester vigilant, les TZR sont toujours les premiers à être victimes des réformes de l’éducation. Rappelons qu’ils furent les premiers à être nommés sur trois établissements, à être nommés en dehors de leur matière ; bref, ils sont les premières victimes de la flexibilisation de l’Éducation Nationale.


Navigation

Mots-clés de l'article

Articles de la rubrique

Agenda

<<

2017

 

<<

Septembre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
28293031123
45678910
11121314151617
18192021222324
2526272829301
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois