Femmes et retraite correcte : le mariage impossible

Du côté des femmes n°9
mercredi 7 mai 2008

Après la réforme de 1993 et celle de 2003, le premier ministre vient d’affirmer que la durée de cotisation pour un taux plein serait portée de quarante à quarante et un ans entre 2009 et 2012. Ces réformes accroissent les inégalités de pensions entre hommes et femmes. Les pensions de droit direct des femmes (référence aux salaires) sont de moitié inférieures à celles des hommes. Avec la reversion, la différence est encore de près de 40 %. Les petites retraites, ce sont celles des femmes : la moitié des femmes partant en retraite dans le régime général sont au minimum contributif. Elles constituent 75 % des bénéficiaires de ce minimum. Ces inégalités sont le reflet de la situation des femmes sur le marché du travail, aggravées par la montée du temps partiel et des petits boulots chez les femmes. De plus, ces réformes qui privilégient la durée de cotisation pénalisent d’abord les carrières courtes, discontinues (chômage, retrait d’activité) et à temps partiel, c’est-à-dire celles des femmes.


Agenda

<<

2019

 

<<

Mars

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
25262728123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois