élections professionnelles du 2 décembre

samedi 1er novembre 2008

JPEG - 40.9 ko

Un point sur la vie d’un-e commissaire paritaire et sur les élections des non-titulaires. Plus d’infos sur les élections professionnelles (professions de foi, liens vers le matériel fédéral, etc.)


La simple vie d’un-e commissaire paritaire

Ce 2 décembre, nous allons voter deux fois pour élire nos représentant-e-s.
Le premier degré vote pour élire ses représentant-e-s aux CAPD ( Commissions Administrative Paritaire Départementales) et à la CAPN ( Commission Administrative Paritaire Nationale).
Le second degré vote pour élire ses représentant-e-s à la CAPA ( Commission Administrative Paritaire Académique) et à la CAPN ( Commission Administrative Paritaire Nationale).
Dans ces commissions, administration et syndicats siègent à nombre égal.

Lors de la tenue des CAPD et CAPA, les commissaires paritaires obtiennent les informations concernant l’obtention du congé formation, les mutations intra-académiques , le changement d’échelon , le passage à la hors-classe. Pour la CAPN, le «  grand moment  », c’est la mutation inter-académique.

Le rôle des élu-e-s de SUD éducation dans ces instances consiste à contrôler que les opérations se déroulent équitablement et à aider les collègues quand se pose un problème qu’ils /elles ne peuvent résoudre par leur propres moyens mais il ne s’agit pas de leur faire croire qu’ils sont promus, mutés ou même barêmés par le syndicat ! 

Participer aux élections, et accepter de siéger n’a jamais signifié pour SUD éducation se substituer à l’administration et devenir un syndicat de service.

Participer aux élections signifie pour nous faire entendre notre voix, faire respecter nos droits, et porter nos revendications en faveur d’une autre école dans une autre société !


Les non-titulaires votent aussi !

Pour la première fois, les non-titulaires pourront être représentés dans des Commissions Paritaires Consultatives. SUD éducation présente des listes dans les trois catégories concernées : Agents administratifs ; personnels de surveillance (AE, MI, SE) ; personnels d’enseignement, d’orientation et d’éducation. Nous déplorons que ces commissions ne soient que « consultatives ». Elles permettront tout de même aux non-titulaires de se défendre eux-mêmes sans être sous la tutelle des titulaires face à l’administration. Bien évidemment, nous continuerons à lutter pour la titularisation de tou-te-s les précaires sans conditions de concours, de nationalité ou de stage.

Faites-vous entendre ! Attention ! Vote uniquement par correspondance avant le 2 décembre !


Portfolio

JPEG - 40.9 ko

Agenda

<<

2017

 

<<

Septembre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
28293031123
45678910
11121314151617
18192021222324
2526272829301
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois