Solidarité avec les Communautés Zapatistes du Chiapas

dimanche 30 novembre 2008

LES ORGANISATIONS, COLLECTIFS SIGNATAIRES DECLARONS QUE :

Lors d’un récent déplacement, la Caravane Nationale et Internationale d’Observation et de Solidarité avec les Communautés Zapatistes du Chiapas a pu constater la récupération de la terre et du territoire

par une partie des communautés zapatistes.

Cette récupération a ainsi rendu possible la construction de l’autonomie politique, avec des formes de gouvernement propres, où c’est devenu réalité que le peuple décide et le gouvernement obéit.

Mais elle a aussi constaté le harcèlement, les menaces et les provocations persistantes afin de freiner, dans un premier temps, et ensuite de mettre fin au processus de construction de cette autonomie.

La militarisation de la zone et la réactivation des groupes paramilitaires dans cette région sont les principaux instruments dont se dote le gouvernement pour y parvenir.

A ces plans, le gouverneur de l’Etat du Chiapas, Jaime Sabines, n’est pas étranger, en dépit de ces déclarations de bonnes intentions. Déclarations qui non seulement ne sont pas mises en application, mais fonctionnent comme une couverture, un visage aimable qui prétend occulter la réalité de cette militarisation.

Or non seulement on ne peut nier la présence des paramilitaires au Chiapas, mais ils ne peuvent agir en total impunité, comme dans les époques antérieures, que sous le couvert et la protection d’un gouvernement étatique complice.

La preuve de tout cela sont les agressions subies, le 29 août dernier, par des bases de soutient zapatistes qui étaient en train de mesurer des terrains récupérés, appelés K’an Akil, dans la Municipalité Autonome Olga Isabel. Ou encore les tentatives d’expulsion, des 30 hectares de terrain, des bases de soutient zapatistes d’Aldama, Municipalité Autonome de Magdalena de la Paz, dénoncées le 25 du même mois.

Ou l’agression le 10 octobre, par des membres de l’Organisation pour la défense des droits indigènes et paysans (OPDDIC) de Carmelino Navarro Jiménez, d’ un enfant âgé de neuf ans habitant la communauté de Bayulubmax, qui dépend de la Commune autonome rebelle zapatiste Olga Isabel (MAREZ Olga Isabel). Ils l’ont grièvement blessé au ventre.

Nous ne pouvons pas non plus oublier les dénonciations réalisées par les prisonniers politiques de « La Voz del Amate », adhérents à l’Autre Campagne et au « Groupe Zapatiste », à propos des injustices dont ils sont victimes et la démagogie du gouvernement étatique qui refuse d’accéder à leurs demandes de remises en liberté et qui nie, en plus, l’existence de prisonnières et de prisonniers politiques.

Pour tout cela, NOUS EXIGEONS des gouvernements de Jaime Sabines et de Felipe Calderon :

- Le démantèlement immédiat des groupes paramilitaires

- La démilitarisation de la zone

- L’arrêt du harcèlement et des agressions aux zapatistes et à leur territoire

- La fin de l’impunité des responsables des agressions

- Le respect des processus d’autonomie des communautés indigènes

- La libération des prisonniers et prisonnières politiques au Chiapas et au Mexique

Signatures :

France Amérique Latine Nord pas de Calais, Asociation Colores Latinoamericanos Lille, Cordillera, Confédération paysanne 59-62, Attac Valenciennes, Attac Roubaix-Tourcoing, UL CNT de Lille, SUD éducation 59/62, Groupe D’Anarchistes de Lille et Environs.


Agenda

<<

2017

 

<<

Septembre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
28293031123
45678910
11121314151617
18192021222324
2526272829301
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

SOUTIENS INTERNATIONAUX CONTRE LA LOI TRAVAIL

mardi 14 juin 2016
JPEG - 44.4 ko

De nombreux soutiens internationaux à la lutte que nous menons contre la rétrograde loi Travail nous sont parvenus, parmi lesquels ceux de :

la Confederacion Intersindical (Espagne) ; l’ODT (Maroc) ; le Réseau syndical international de solidarité et de luttes et le réseau Rail Sans Frontière (Solidarité internationale) ; les organisations en lutte contre la loi Peeters (Belgique) ; les ouvriers de l’usine autogérée VIO-LE (Grèce) ; la région Genève du SSP (Suisse) ; CUB, SICOBAS USI-AIT, SGB, Fronte di lotta No Austerity (Italie), avec une manifestation de soutien USI, CUB, UNICOBAS, SI-COBAS, ASBEL-CNL, SGB, il sindacato è un’altra cosa – Opposizione CGIL à Rome ; Palestinian Postal Service Workers’ Union (Palestine) ; CSP Conlutas (Brésil), avec un rassemblement de soutien à Sao Paulo ; Ver.di, avec une initiative de solidarité à Hambourg (Allemagne) ; CGTP-IN (Portugal) ; Kesk, syndicat du service public (Turquie) ; plusieurs organisations à San Francisco (Californie).

Ce soutien ne se dément pas, qu’il vienne d’Espagne, de Portugal ou de Belgique.

Actualité internationale, soutiens, photos, vidéos, sur le site de Solidaires.
Solidarité internationale contre la loi Travail (vidéo, 28 avril).
Soutiens internationaux (liens, 28 avril).

JPEG - 43.6 ko
Belgique, le 24 mai

Lisez le Bulletin international.

L’International est en ligne

samedi 7 mars 2015

Le bulletin international

Le bulletin international de la fédération SUD éducation est désormais disponible en ligne.

Des livres pour Rojava

mercredi 25 février 2015
Des livres pour Rojava

Le Rojava ou Kurdistan de l’Ouest se trouve dans le nord-est de la Syrie. En novembre 2013 un gouvernement d’autonomie démocratique y a été proclamé. Il défend l’autogestion, l’émancipation des femmes, l’anti-capitalisme et l’écologie politique. En septembre 2014, une académie de Mésopotamie a été ouverte. Une campagne pour fournir sa bibliothèque a été lancée par les étudiant-es sur place, relayée par Solidaires étudiant-es et l’Union syndicale Solidaires.

L'appel «Des livres pour Rojava» de Solidaires étudiant-e-s

Contre la loi du bâillon de l’Etat espagnol !

jeudi 29 janvier 2015

Dans ce pays où selon une enquête récente de l’UNICEF 30% des enfants vivent sous le seuil de pauvreté, le mouvement social et syndical est frappé par une répression étatique rappelant les heures sombres du franquisme.

Pour faire face à cette réalité, un réseau solidaire anti-répression a été mis en place à l’initiative de plusieurs syndicats de lutte (CGT, LAB, CUT, Solidaridad Obrera, Confédéracion Intersindical, ASSI).

Un guide anti-répression édité par ces syndicats montre l’étendue de la répression. Le Réseau syndical international de solidarité et de luttes, que l’Union syndicale Solidaires a contribué à fonder, appelle à la solidarité internationale.


No pasarán !


→ Contre la Loi Mordaza, sur le site du Réseau syndical international de solidarité et de luttes ;
→ Le communiqué du Réseau, sur le site de l’Union syndicale Solidaires ;
Pretenden amordazarnos ! sur le site de nos camarades de la CGT - E

Appel à un rassemblement de solidarité avec les syndicalistes autonomes algériens (12 février, 13h00 devant le consulat d’Algérie)

mardi 12 février 2008

En soutien aux organisations syndicale de la Fonction Publique algérienne non inféodées au pouvoir qui organise une grève du 10 au 12 février en Algérie contre la faiblesse des salaires, la précarité et la répression. Rassemblements en France le mardi 12 février (13h00 à Lille devant le consulat d’Algérie, rue de Solférino)

Lire l’appel

projection de film en soutien à Oaxaca au CCL le 22/12 à 20H

vendredi 15 décembre 2006

21/12 projection de film en soutien à Oaxaca au CCL [20H]

films de l’appo + discut

CCL 4 rue de colmar / 59000 lille métro porte des postes

plus d’info ici : 21-22/12 action en soutien à Oaxaca sur Lille

rassemblement en soutien aux insurgé-e-s de Oaxaca 21/12 à 18H

vendredi 15 décembre 2006

rassemblement en soutien aux insurgé-e-s de Oaxaca 18H

rendez vous à 18H le 21 décembre place de la république

plus d’info ici (article Indy media lille) : 21-22/12 action en soutien à Oaxaca sur Lille