Nous ne voulons pas payer leur crise !

communiqué de l’Union Régionale 59/62 Solidaires
mardi 17 février 2009

Après s’être réjoui des aides de 3 milliards d’euro promises par le Président de la République le 5 février, le groupe PSA, n’a pas tardé à démontrer toute l’hypocrisie et l’arrogance du patronat en annonçant un plan de 11.000 suppressions d’emplois en Europe en 2009, dont 6.000 à 7.000 en France. C’est une nouvelle démonstration de la volonté du MEDEF d’approfondir les inégalités sociales, et d’empocher tous les cadeaux du pouvoir comme par exemple la suppression de la taxe professionnelle.

Dans la région Nord Pas de Calais sur seulement 18 entreprises de la métallurgie et de la VPC (674 nouvelles suppressions d’emplois ont été annoncées aux trois suisses aujourd’hui) ce sont plus de 5000 emplois qui sont supprimés depuis le 1er janvier.

Nous ne voulons pas de discours : nous avons besoin de mesures d’urgence !

- Arrêt des licenciements, indemnisation à 100% du chômage partiel, car les salariés n’ont pas à payer la crise par le chômage alors que les entreprises accumulent les profits !
- Augmentation générale des salaires de 300 €, des pensions, du RMI et des minima sociaux à 1500 €, parce que les salarié-e-s n’ont pas à payer la crise alors que patronat et actionnaires engrangent toujours
dividendes et rémunérations exorbitantes !
- Des moyens supplémentaires et de nouvelles orientations pour les services publics, pour que les droits fondamentaux (santé, éducation, transport, communication, etc.) soient accessibles à toute la population !
Des moyens pour la protection sociale, l’interdiction des profits sur la santé, le relèvement des retraites et pensions avec un départ à 60 ans à taux plein et 55 ans pour les travaux pénibles.

Les 14, 16 et 19 février dans le Nord Pas de Calais, L’Union syndicale Solidaires 59/62 soutient la légitime colère des victimes du capitalisme et sera présente aux initiatives de convergences des luttes, auxquelles les salariés de tous les secteurs professionnels sont appelés à exprimer leurs légitimes revendications appelées :

- LE 14 février à 15 h Place de la République à Lille, en solidarité avec lA Greve Générale de Guadeloupe et Martinique.
- Le 16 février à 14H30 Porte de Paris à Lille à l’appel des salariés et étudiants de l’Education Nationale ;
- Le 19 février à 10H30 Sous-préfecture de Valenciennes (rue des dentellières), à l’appel des salariés du secteur de la métallurgie, du secteur social, de la VPC ;
- Le 19 février à 14 h Grand Place à LILLE, à l’appel des salariés du secteur social contre la remise en cause de la Convention collective 1966, des salariés de la santé contre la loi bachelot qui livre aux profits et aux actionnaires le service public de santé.
- Depuis la parution de ce commun iqué, un nouvel appel à rassemblement en solidarité avec la Greve Générale de Guadeloupe et Martinique a été appelé le samedi 21 février, 15h00, place de la République, Lille. Il est lancé par l’espace de convergence intersyndical, issu de l’appel de syndicalistes du Nord-Pas-de-Calais et l’Union Régionale Solidaires se joint à cet appel.

jeudi 12 février 2009

Pour tout contact : Nieddu Vladimir 06 03 40 30 79

SOLIDAIRES Nord/Pas-de-Calais 84 rue de Cambrai 59000 Lille
Tel/fax : 03.20.48.64.37 ou 03.20.74.17.69 ou 03.20.55.99.29 – solidaires.5962@wanadoo.fr

SUD Collectivités Territoriales, SUD Rail, SUD Transpole, SUD Santé Sociaux, SUD Protection Sociale, SUD éducation, SUD FPA, SNJ, SNABF Solidaires, SUD PTT, SUD VPC, SUD Travail-Affaires sociales, SUD ANPE, SNUI, SOLIDAIRES Douanes, SNUCCRF, SUD Trésor, Solidaires SUD Retraités, SUD Recherche EPST, Union Interprofessionnelle des Retraités Solidaires, SUD Banques, SUD Energie, SUD Etudiant-e, SUD Caisse d’épargne, SUD Photographie, SUD Transports COOL JET et MGF, SGAD Esterra., SUD TADAO, Union Syndicale SolidairesTransports, SUD Chimie, SUD Renault MCA, SUPPer, SUD Autoroute, SUD AISE, SUD Rural, SUD Renault Douai, SUD Industrie 59/62, SPASMET Solidaires, SUD Kiabi, Solidaires G4 Sécuricor


Agenda

<<

2017

 

<<

Décembre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
27282930123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

AIR FRANCE : SOUTIEN AUX SALARIÉ-ES !

mardi 17 novembre 2015

SUD éducation 59/62 réaffirme son soutien aux salarié-es d’Air France victimes d’un chantage odieux à l’emploi, et aux salariés du sol et pilotes incriminés par la direction pour en faire des exemples. Six d’entre eux ont été mis à pied sans solde. Des procédures de licenciement sont menées sans élément tangible. Ne nous y trompons pas : la direction d’Air France veut se faire justice, casser un mouvement social légitime, et elle tente un contre-feu pour masquer ses errements.

La vérité sur les procédures.
Air France c'est ça ! (SUD Aérien)
La mobilisation / Les vrais comptes d'Air France (Alter).

CAISSE DE SOLIDARITÉ : PARTICIPEZ !




Toute l'info sur solidaires.org

EN GRÈVE LE 8 OCTOBRE !

jeudi 8 octobre 2015

SUD éducation 59/62 appelle à la grève le 8 octobre.
L’Union syndicale Solidaires est partie prenante de cette mobilisation unitaire.
logo Solidaires
→ Lisez le communiqué commun de septembre
→ Lisez l'appel CGT - FSU - Solidaires de juin
→ Retrouvez le 8 octobre dans le n°131 de Solidaires en action

PPCR : PASSAGE EN FORCE

jeudi 1er octobre 2015

Solidaires Fonction publique constate que le gouvernement ne respecte plus les accords de Bercy, en passant outre l’opposition majoritaire des syndicats au protocole PPCR !

→ Le communiqué de Solidaires Fonction publique
→ TOUT SUR LE PPCR : tapez PPCR dans le moteur à mots-clefs de Solidaires

SUD éducation soutient la grève à Radio-France

mardi 24 mars 2015

Les revendications portées par les salarié-es ne sont toujours pas entendues, ou peu s’en faut. Le service nettoyage dont certaines personnes ont été écartées après 25 ou 30 ans de service, a été réintégré, c’est une petite victoire. Pour le reste, les salarié-es dénoncent la souffrance au travail et la confusion entre service public et "marque". La grève a été reconduite. Avec nous le 9 avril ?

SUD éducation soutient la grève.

Communiqué intersyndical
SUD Radio France en grève
Le Meilleur des Ondes
Le Concert Interdit

Les capitalistes nous coûtent cher

lundi 9 février 2015

Le Réseau européen des syndicats alternatifs et de base lance une campagne internationale unitaire Les capitalistes nous coûtent cher.
PREMIÈRE AFFICHETTE (ou ici)

Les Capitalistes nous coûtent cher !

la campagne de Solidaires
la motion du Réseau européen

Menaces de mort à l’encontre d’un camarade !

vendredi 6 décembre 2013

Stop aux agressions fascistes !

Un jeune camarade de SUD étudiants Lille a reçu cette semaine, dans sa boîte aux lettres, une lettre anonyme contenant des menaces de mort.

L’Union syndicale Solidaires 59/62 prend très au sérieux cette nouvelle provocation fasciste. En effet ce jeune camarade a déjà fait l’objet de violences fascistes le 26 mars 2012, qui ont donné lieu à une main courante à l’époque.

De plus, les caves de la bourse du travail ont été marquées de 2 croix gammées, dans la nuit du 2 au 3 décembre 2013. Ce courrier s’inscrit dans le climat actuel de déchaînement raciste et xénophobe, comme rarement le pays a pu en connaître, de haine anti-rom, alors que 110 Roms sont actuellement accueillis à la bourse du travail de Lille.

L’Union syndicale Solidaires 59/62 appelle l’ensemble des syndicats, les organisations démocratiques et antifascistes à s’opposer avec la dernière des énergies aux idées et aux menaces fascistes qui se développent dans le pays.

Elle invite à ce titre à une réunion unitaire dans les locaux de l’Union syndicale Solidaires de la Bourse du Travail de Lille, 174, Bd de l’Usine, ce Lundi 9 décembre à 18 h.

Le communiqué du 6 décembre de Solidaires 59/62.

Fonction publique : abrogation de la journée de carence à compter du 1er janvier 2014

vendredi 15 novembre 2013

Le 13 novembre 2013, lors de la discussion budgétaire, l’Assemblée Nationale a voté l’abrogation du jour de carence à compter du 1er janvier 2014.

Cette abrogation avait été annoncée suite à la grève massive du 31 janvier 2013, à l’appel unitaire de l’intersyndicale CGT-FSU-Solidaires.

L’Union syndicale Solidaires n’a depuis cessé d’exiger l’abrogation effective de cette journée de carence, sans aucune efficacité en faveur de l’équité public /privé, et qui porte même préjudice à bien des agent-es malades.

Elle revendique que soient également abrogées les journées de carence pour les salarié-es de droit privé.

- Le communiqué de Solidaires Fonction publique du 14 novembre 2013.

{{Assemblée Générale extraordinaire de l’union syndicale Solidaires Nord-Pas-de-Calais}}

mercredi 3 octobre 2007

Le vendredi 5 octobre 2007 De 9H00 à 12H30

Salle des Célestines (La salle se situe rue des célestines, face au palais de justice de Lille)

A l’ordre du jour :

- Points sur les mobilisations autour de la grève du 18 octobre : Au niveau régional, compte-rendu des différentes intersyndicales : cheminots, Fonction Publique, ...) ;

- Au niveau national (compte-rendu du comité national de Solidaires du 4 octobre) ;

- Débat autour de la mobilisation et de la construction du rapport de force.

RAPPEL : CETTE AG EST OUVERTE A TOUS LES ADHERENTS.

30 000 manifestants à Lille ce 7 mars : la répression de la jeunesse comme réponse du pouvoir

mercredi 8 mars 2006

Communiqué de presse de l’Union Syndicale Solidaires Nord Pas de Calais

Mardi 7 mars 2006

Malgré la puissante démonstration de la jeunesse et du mouvement syndical de jeudi 7 mars, l’arrogance du pouvoir s’est traduite par des charges policières et une vingtaine d’interpellations à la manifestation Lilloise, 2 à Arras. Un militant a du être hospitalisé au CHRU.

L’Union Syndicale Solidaires dénonce cette répression du mouvement social et de la jeunesse. La légitimité de la lutte contre le CPE et le CNE est incontestable. Alors que la précarisation sociale touche 20 millions de personnes de ce pays soit un tiers de la population, la réponse à apporter aux revendications de la jeunesse se situe à mille lieues des coups de matraques et du 49-3.

L’Union Syndicale Solidaires exige la libération immédiate des jeunes et exige qu’aucune poursuite ne soit entreprise à leur encontre. Elle appelle de ses vœux la poursuite de l’action contre le CPE et à un soutien grandissant du monde du travail et de la jeunesse.