A propos du simulacre de débat sur l’école

Tract de l’AG de Roubaix-Tourcoing
samedi 29 novembre 2003

Ils frappent d’abord, ils discutent après !

L’Assemblée Générale des personnels de l’éducation en lutte De Roubaix-Tourcoing et environs appelle au

BOYCOTT

Pour cela, il n’y a aucune difficulté, puisque le BO n°39 du 23/10/03 se contente de « convier » à ce pseudo débat et que légalement, comme cela a été confirmé aux représentant-e-s de différentes organisations syndicales, aucune retenue sur salaire ne pourra être effectuée si l’on ne travaille pas ces demi-journées là. Si l’on travaille, seule la présence dans l’établissement est obligatoire, certainement pas la participation à la consultation ministérielle.

Pourquoi boycotter ce « débat » ?

En premier lieu, le questionnaire est biaisé. Loin des revendications portées par le mouvement social de mai-juin, le gouvernement nous demande de « cautionner la nouvelle loi d’orientation présentée au parlement en 2004 » (Luc Ferry, 17/09/03). En traduction, c’est la casse du service public d’éducation qui est déclinée en trois temps :
- 1/ « Définir les missions de l’école », c’est-à-dire limiter la fonction sociale de l’école à la reproduction de la société (tant de cadres, tant de techniciens, tant d’ouvriers, tant de chômeurs avec la flexibilité comme cerise sur le gâteau)
- 2/ « Faire réussir les élèves ». Quelle réussite propose-t-on dans une société avec 10% de chômeurs et de plus en plus de précaires ?
- 3/ « Améliorer le fonctionnement de l’école » ou plus simplement, adapter l’école à une logique économique ultra libérale.
Nous ne pouvons donc rien attendre de cette consultation qui de toutes façons sera traitée par des logiciels programmés sur des mots clés. Et quand bien même, le gouvernement ne tiendra compte des résultats que « si le débat reflète correctement ce que les Français pensent » (Claude Thélot, président de la commission nationale du débat sur l’avenir de l’école, Le Monde, 17/11/03). Croire que l’on peut parvenir à un vrai débat est donc bien un voeu pieux.

Nos revendications restent les mêmes

Le gouvernement prouve une fois de plus qu’il refuse de tenir compte de nos revendications portées en mai-juin. A nous de les lui rappeler sans tomber dans le piège du faux débat qu’il nous propose pour noyer le poisson :

- Non à la décentralisation
- Non à la réforme des universités qui favorisera les facultés et les étudiant-e-s les plus riches.
- Non à la précarisation des personnels (Assistant-e-s d’éducation, CES, CEC...)
- Non à la casse du système de retraite par répartition (37,5 annuités de cotisations pour tous et toutes, public comme privé, retraite à taux plein à 60 ans maximum)
- Non à la casse programmée de la Sécurité Sociale
- Non au RMA (travail obligatoire, salaire facultatif)

PDF - 55.1 ko
debat_roubaix

Documents joints

debat_roubaix
debat_roubaix

Commentaires

Agenda

<<

2017

 

<<

Novembre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
303112345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930123
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

REJOIGNEZ LA LUTTE !

dimanche 1er novembre 2015

4-pages syndicalisation


Renforcez le syndicalisme de lutte, adhérez à SUD éducation 59/62.

SANTÉ ET SÉCURITÉ AU TRAVAIL ET DÉFENSE DES PERSONNELS

jeudi 1er décembre 2011

SUD éducation 59/62 et la fédération SUD éducation organisent un stage de formation syndical dont l’intitulé est : SANTÉ ET SÉCURITÉ AU TRAVAIL ET DÉFENSE DES PERSONNELS : OUTILS JURIDIQUES ET PRATIQUES.

Ce stage a lieu les 1er et 2 décembre prochain à Lille. Les demandes de stage étaient à déposer auprès de l’administration avant le 1er novembre. Le stage est ouvert à tous les personnels, syndiqué à SUD ou ailleurs, ou non syndiqués.

Plus d’information dans l’article de ce site sur le droit à la formation syndicale.

L’affiche d’invitation est en ligne sous l’article en question.

{{AG jeudi 4 octobre 2007}}

mercredi 3 octobre 2007

à partir de 9h00 au local Solidaires rue de Cambrai à Lille

Ordre du jour : position sur le 18 et la signature ou non d’un appel commun à la grève avec la CGT et FO (et peut-être la CNT).

Le matin, formation défense des personnels et HMI AITOSS

PREAVIS DE GREVE du 01 au 06 octobre 2007

lundi 1er octobre 2007

En cette période de casse sociale, rappelons le, la fédération SUD education et le syndicat académique 59/62 déposent un préavis courant couvrant tous les personnels de l’éducation nationale.

Préavis courant
lien vers l’article

PREAVIS DE GREVE du 11 au 16 juin 2007

mardi 5 juin 2007

En cette période de casse sociale, rappelons le, la fédération SUD education et le syndicat académique 59/62 déposent un préavis courant couvrant tous les personnels de l’éducation nationale.

Préavis courant
lien vers l’article

PREAVIS DE GREVE du 28 mai au 2 juin 2007

mardi 22 mai 2007

En cette période de casse sociale, rappelons le, la fédération SUD education et le syndicat académique 59/62 déposent un préavis courant couvrant tous les personnels de l’éducation nationale.

Préavis courant
lien vers l’article

PREAVIS DE GREVE du 16 au 21 avril 2007

mardi 10 avril 2007

En cette période de casse sociale, rappelons le, la fédération SUD education et le syndicat académique 59/62 déposent un préavis courant couvrant tous les personnels de l’éducation nationale.

Préavis courant
lien vers l’article

PREAVIS DE GREVE du 9 au 14 avril 2007

mardi 3 avril 2007

En cette période de casse sociale, rappelons le, la fédération SUD education et le syndicat académique 59/62 déposent un préavis courant couvrant tous les personnels de l’éducation nationale.

Préavis courant
lien vers l’article

PREAVIS DE GREVE du 2 au 7 avril 2007

mardi 27 mars 2007

En cette période de casse sociale, rappelons le, la fédération SUD education et le syndicat académique 59/62 déposent un préavis courant couvrant tous les personnels de l’éducation nationale.

Préavis courant
lien vers l’article

PREAVIS DE GREVE du 26 au 31 mars 2007

mardi 20 mars 2007

En cette période de casse sociale, rappelons le, la fédération SUD education et le syndicat académique 59/62 déposent un préavis courant couvrant tous les personnels de l’éducation nationale.

Préavis courant
lien vers l’article