Contre le recrutement de médiateurs de la réussite scolaire.

mercredi 15 avril 2009

En conseil d’administration, celles et ceux qui travaillent dans des établissements où le taux d’absentéisme est fort (REP, RAR) vont être (ou ont été) confrontés à la question du recrutement de ces médiateurs/rices
inventées en janvier par Darcos si le chef d’établissement ne s’y est pas opposé. Ces nouveaux contrats ne font que renforcer la précarité puisque ce sont des contrats aidés à temps partiel annualisé (seulement 5 semaines de congés payés) rémunérés au SMIC horaire. C’est une entreprise de destruction du service public d’éducation car ces
personnels non formés interviennent sur des missions jusqu’alors dévolues aux assistant-es sociaux scolaires et aux CPE dont le nombre ne cesse de se réduire. C’est un renforcement des logiques sécuritaires. Ces personnels sont sensés intervenir directement dans les familles des élèves absentéistes, ils/elles doivent communiquer avec les autres services de la commune et sont encore moins tenus de respecter un quelconque secret professionnel qu’AS et CPE. Enfin, la création de ce nouveau « dispositif » pousse les établissements concernés à une seule gestion comptable de l’absentéisme (réduction du taux d’absentéisme de 50 % sur 3 ans).

SUD ÉDUCATION APPELLE DONC À VOTER CONTRE LE RECRUTEMENT DE CES PERSONNELS EN CONSEIL D’ADMINISTRATION. Par ailleurs, comme cela a été vu dans certains établissements, il faut s’opposer à la délégation d’autorité au chef d’établissement pour les recrutements.

Pour plus d’informations, voir le site : sudeducation5962.lautre.net (rubrique précarité).


Agenda

<<

2017

 

<<

Septembre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
28293031123
45678910
11121314151617
18192021222324
2526272829301
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois