RASED : refusons de signer les lettres de mission

jeudi 1er octobre 2009

RASED :
Les lettres de « missions » ou de « service » arrivent dans le Pas de Calais

Après la mobilisation des RASED une circulaire nationale a défini deux types de poste RASED : attaché à une école et attaché à un groupement d’écoles. En septembre 2009, et en contradiction avec les accords issus de la mobilisation, la seule IA du Pas-de-Calais a pris l’étrange initiative d’adresser à des maîtres-ses E sédentarisées du Pas-de-Calais une lettre de service présentant une liste d’une vingtaine de priorité à respecter... Elle nie en réalité la spécificité des enseignant-e-s RASED et rend leur misssion presque impossible à réaliser !

SUD éducation 59/62 considère qu’il s’agit en réalité d’une façon insidieuse de poursuivre la destruction des RASED. Cette mise en place s’accompagne d’ailleurs de fortes pressions hiérarchiques sur les personnels : chercherait-on à les pousser à quitter le Réseau ?

Ainsi, le 25 septembre 2009 deux maîtresses E ont reçu cette fameuse lettre de service sur l’organisation du service des enseignants spécialisés RASED intervenant dans une ou deux écoles :

« La lettre de service. »

Si dans le préalable il est indiqué :

« Vous intervenez en tant que maîtresse spécialisée dans les écoles du groupe scolaire X qui concentrent un nombre élevé d’élèves en difficulté relevant de l’aide personnalisée et spécialisée pour l’année scolaire 2009-2010 »

C’est pour mieux le nier dans les « priorités » de leur action de Maître E sédentarisé :

Les« aides spécialisées à dominante pédagogique » et la fonction de Maître E n’en font pas partie, elles sont oubliées au profit de tâches multiples et floues à réaliser principalement en classe, comme :
- « Aider chaque enseignant à concevoir et à mettre en œuvre, dans la classe, des situations d’apprentissages adaptées aux difficultés particulières de certains élèves. »
- « Accompagner la mise en œuvre de ces situations par des co-interventions dans la classe. »
- « Intervenir directement ou indirectement auprès des « élèves en difficultés dans le cadre de groupes de besoins homogènes ou hétérogènes, dans le cadre de la classe. »

L’axe transversal de l’intervention du Maître E sédentarisé sera :

« Le domaine de la langue orale en étroite concertation avec les enseignants des cycles concernés. »

Citons encore les nombreuses autres « priorités » ayant trait aux interprétations des différents tests ou évaluations (du DPL3 en petite section aux célèbres évaluations CE1 et CM2), en passant par les PPRE, l’aide personnalisée, la participation active à la rédaction du projet d’école, etc. etc.
En conclusion, il est indiqué qu’un bilan d’activité sera réclamé en fin d’année scolaire.

Cette lettre de « service » communiquée le 25 septembre 2009, devait être impérativement signée lundi 28 dernier délai.

Il n’existe pas de « lettres » type. Chaque IEN pouvant à sa convenance, avec ou sans véritable concertation avec les membres du RASED concernés, définir des secteurs d’intervention et des priorités d’actions.

Une lettre de « service » pourquoi faire ?

Sensée organiser le service des enseignants spécialisés RASED intervenant dans une ou deux écoles pour augmenter la qualité de l’aide auprès des élèves en difficultés, elle va surtout :

-  Individualiser le contrôle, augmenter la pression sur les professeurs.

-  Détacher définitivement les Maîtres spécialisés « sédentarisés » des pratiques du RASED.

-  Nier les missions des professeurs spécialisés au profit d’un rôle de « Maître ressource » travaillant essentiellement dans la classe.

- Réduire la liberté des choix pédagogiques des Maîtres spécialisés sédentarisés, en leur imposant des pratiques spécifiques n’ayant que peu à voir avec leur formation.

-  Imposer aux Maîtres spécialisés de multiples contraintes qui à terme prouveraient leur inefficacité.

L’éducation est Nationale, les RASED aussi !!

La circulaire ministérielle n° 2009-088 du 17/07/2009 est parue. Elle définit les missions et les obligations de services des maîtres spécialisés du RASED amenés à intervenir dans une ou deux écoles (sédentaires), ou dans plusieurs écoles d’une circonscription (itinérants). Il n’y est fait aucunement mention d’une lettre de « mission » ou de « service. »

Que faut il de plus ?

Une lettre de service dans le Pas de Calais et « nulle part ailleurs » ?

A notre connaissance, cette lettre n’est exigée dans aucun autre département de France. Pourquoi l’Inspection Académique du Pas de Calais serait la seule en à en émettre et à obliger les professeurs spécialisés du RASED à les signer ? 
Les postes « sédentarisés » n’existent pas dans notre Académie : aucun poste de cette nature n’est apparu au mouvement des personnels !!

Le syndicat Sud éducation 59/62 APPELLE les maîtres spécialisés À REFUSER DE SIGNER les lettres de « MISSIONS » OU DE « SERVICE. »

Les professeurs qui subiraient des pressions de la part de leurs supérieurs hiérarchiques sont invités à contacter « Sud éducation » (59/62 84 rue de Cambrai 59000 Lille tel 03 20 55 99 29 Mail : sudeduc5962@wanadoo.fr


Documents joints

RASED_Appel à refuser de signer les "lettres
RASED_Appel à refuser de signer les "lettres

Agenda

<<

2017

 

<<

Novembre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
303112345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930123
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

Evaluation et sélection de la maternelle à l’université

lundi 11 avril 2016

A la suite des changements de programmes de la maternelle au collège, le ministère a engagé une réforme de l’évaluation des élèves dès la maternelle : contradictions et aberrations ; pendant ce temps, la Conférence des président-es d’université (CPU) cherche à limiter l'accès en master.

Affichette contre la réforme Peillon des rythmes scolaires

lundi 28 janvier 2013

Vous trouverez ici l’affichette réalisée par la fédération Sud éducation pour dénoncer la réforme des rythmes scolaires voulue par Peillon et qui aura des effets négatifs, tant pour les élèves que pour les membres du personnel.

LES PRÉAVIS DE GRÈVE POUR LE PREMIER DEGRÉ

vendredi 2 octobre 2009

Pour poser un préavis de grève dans le premier degré il faut désormais s’y prendre très à l’avance et assister dans l’intervalle à une réunion de "négociation" avec les représentants du ministère.
Afin de compenser cette deuxième atteinte au droit de grève après le SMA, les préavis courants sont désormais posés systématiquement par la Fédération pour chaque période entre les vacances scolaires. Ce mode de fonctionnement n’a à ce jour pas été retoqué par le ministère.

Vous trouverez ce préavis dans la rubrique Fédération>Préavis de grève :
http://www.sudeducation.org/rubrique309.html