Réforme du lycée général : Descoings et des couacs !

vendredi 6 novembre 2009

Le 13 octobre, M. Sarkozy présentait les axes de sa réforme du lycée, deuxième mouture après le projet de Darcos qu’une forte mobilisation avait bloqué. Ce « nouveau » projet s’appuie en grande partie sur le
rapport Descoings. Il est encore très vague et devrait être précisé au cours du deuxième trimestre. La réforme serait néanmoins applicable en Seconde dès la rentrée 2010.

Que peut-on y lire ?

La justice sociale serait le principal souci des rédacteurs du projet. Les « fils d’ouvriers », victimes de la ségrégation et de la reproduction sociale dont l’École est un instrument, seraient les premiers bénéficiaires de
la réforme. Soit. Qui s’y opposerait ? Applaudissons, même : le gouvernement s’est mis à lire Bourdieu après avoir salué la mémoire de Jaurès. Une réforme de gauche, donc ! Mais passons de l’autre côté du miroir...

« Les réalités de l’entreprise et du marché de l’emploi sont trop souvent méconnues », il faut donc « multiplier les rencontres entre élèves et acteurs économiques ». Encore cette obsession d’ouvrir toujours plus le système éducatif à l’entreprise ; le but en est purement économique, il s’agit de former une « bonne main-d’oeuvre » au service du patronat. Oui, en effet, le fils d’ouvrier est au coeur du projet ! Avec l’ « assouplissement » de la carte scolaire et la réforme du lycée professionnel, on voit bien ce que cela donne : la formation de « prêts-à l’emploi » dans les zones les plus défavorisées, et la dualisation de l’école selon l’origine sociale.

C’est surtout une violente révision de l’orientation et de la fonction des COP (Conseiller-es d’orientation psychologues) qui est en jeu. La réforme promet « une information accessible à tous à partir d’un numéro et d’un site uniques grâce à [des] plateformes numériques », « un temps consacré à l’orientation inscrit dans l’horaire de l’élève » entre autres. Elle attribue une part des missions des COP aux profs. La mise au pilori des COP a bien pour but la disparition du service public d’orientation accessible à tou-tes. Qui peut croire qu’une telle mesure mettra fin à une « orientation brutale et définitive », « élitiste » et « subie » ?

En ce qui concerne l’enseignement, rien de précis pour l’instant, si ce n’est la volonté de « mettre en place deux heures d’accompagnement personnalisé par semaine et pour tous (...) sans alourdir l’emploi du temps des élèves ». Mais comment faire, sans diminuer l’horaire de certaines disciplines ? Quelles seront les heureuses élues ?

On nous propose une réforme des séries technologiques STI et STL et une revalorisation de la filière L. Mais cela se fait à moyens constants et rien n’est dit sur la série ES qui est depuis longtemps dans le collimateur du Président. Et quand le projet suggère d’ajouter l’enseignement du droit dans la série littéraire, il y a de quoi s’inquiéter. Pourquoi pas des modules d’économie ? Cela rappelle les programmes à la carte du premier projet de réforme. Et ces mesures contredisent la volonté affichée d’améliorer l’apprentissage des langues.

Il faudrait en outre « valoriser l’engagement et l’esprit d’initiative » de chaque élève, en l’aidant à « monter et financer un projet ». Cela ne fait-il pas écho à la dernière grande trouvaille : « motiver les élèves » et lutter contre l’absentéisme par des motivations financières en lieu et place de véritables projets pédagogiques ?

Enfin, avec un budget « constant », c’est-à-dire réduit de fait chaque année, on doute que les autres grandes déclarations se concrétisent un jour. De toutes façons, les suppressions de postes enterrent d’emblée la possibilité de réformes équitables et efficaces.

Au mieux, on s’achemine en réalité vers des « mesurettes » et, en tout cas, vers la multiplication des heures supplémentaires et des missions.

Rappelons enfin que les enseignant-es, considérés comme de simples exécutant-es, ont été royalement ignorés lors des consultations. Heureusement, il paraît qu’on a donné « la parole aux élèves ».


Agenda

<<

2019

 

<<

Janvier

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
31123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031123
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois