Droit de réponse

mercredi 4 février 2004

Cher-e-s camarades,

Nous n’avons pas manqué d’apprendre dans la presse syndicale du SNES, US n° 597 du 31 janvier 2004, dans l’encadré Dernière Minute, que SUD Education était signataire de l’appel interfédéral "au principe d’une journée nationale d’action dans l’Education le vendredi 12 mars"...

Pour un syndicat qui n’a jamais été invité, ni même admis, à participer aux discussions de cette interfédérale pendant toute l’année 2002/2003, et n’a été sollicité par aucune fédération depuis la rentrée scolaire 2003/2004, cela relève d’un véritable tour de force (voire de la lévitation transcendentale...).

Vous comprendrez, cher-e-s camarades, qu’il ne soit pas possible à SUD Education de laisser passer une telle occasion de s’exprimer dans l’US : nous demandons que soit publié en première page un encadré de même taille portant le rectificatif suivant : "la fédération SUD Education n’étant pas invitée aux réunions interfédérales Education Nationale, elle ne peut s’être prononcée pour le principe d’un appel interfédéral à une journée nationale d’action le 12 mars 2004".

Avec nos plus cordiales salutations syndicalistes,
Noelle Ledeur
secrétaire générale

le 4 février 2004.



Agenda

<<

2018

 

<<

Novembre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
2930311234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293012
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois