du côté des femmes

dimanche 15 janvier 2012

État civil  :
une circulaire récente du Ministère de l’Enseignement et de la Recherche sur l’utilisation de l’état civil dans les documents administratifs rappelle que donner le nom de l’époux à l’épouse n’est qu’un usage et ne repose sur aucun texte légal. Rien n’empêche par ailleurs un homme de prendre le nom de son épouse. La circulaire précise que la formule « Mme X, épouse Y » doit être « proscrite ». Concernant les civilités, elle indique que « Madame » est à préférer par défaut, et que « Mademoiselle » est à réserver aux personnes qui en feront la demande expresse. Pour faire évoluer les mentalités encore pétries d’idéologie patriarcale, il serait bon que ces recommandations
se généralisent à toute la société. À noter que depuis 2005, un enfant reconnu par son père peut parfaitement porter uniquement le nom de sa mère.

Formation  :
les 13 et 14 mars auront lieu à Paris les 15èmes journées intersyndicales femmes (Solidaires, FSU et CGT). Au programme cette année : lesbophobie au travail, femmes dans les révolutions arabes, égalité
professionnelle dans la Fonction publique et Femmes et sport. Cette formation interprofessionnelle se veut un lieu de réflexions, d’échanges et de confrontations qui permet d’approfondir les questions revendicatives sur nos lieux de travail et de poser la question de la place des femmes dans les syndicats. Rappel : la formation syndicale est un droit.


Agenda

<<

2017

 

<<

Décembre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
27282930123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois