assistant-e-s administratifs (premier degré)

mercredi 31 janvier 2007

Ni sergents recruteurs ni chefs d’entreprise dans les ecoles !

titularisation immediate des précaires !

Des emplois statutaires dans les écoles primaires !

Alors que, conformément au protocole sur les directions signé en 2006, les directrices et les directeurs sont invité-e-s à remplir les dossiers qui leur permettront d’obtenir des assistant-e-s administratives-ifs, SUD éducation Nord-Pas de Calais rappelle que :

Ce protocole n’a été signé que par un seul syndicat. Il est donc loin d’avoir fait l’unanimité et demeure très insuffisant. Les indemnités ridicules, le non recrutement d’enseignant-e-s et les décharges assurées par des stagiaires qui verront leur temps de formation diminué d’autant en sont la preuve et témoignent de la politique purement comptable du ministre de l’Education...
Ce protocole n’a pas empêché le ministère et les IA de sanctionner lourdement par des retraits sur salaire les directrices et les directeurs insatisfait-e-s par l’accord qui ont légitimement continué la grève administrative en refusant de faire remonter l’enquête 19. Pour apaiser les tensions et se mettre à l’écoute des revendications des salarié-e-s, on pouvait trouver mieux !
Ce protocole est la porte ouverte à une nouvelle augmentation de la précarité dans les écoles. Plutôt que d’embaucher du personnel statutaire et formé, on préfère recruter de la main d’œuvre bon marché sans qualification et sans avenir...

Ce protocole accélère la décentralisation des écoles primaires en confiant la gestion des assistant-e-s administratives-ifs aux Collectivités locales dont les ressources et les choix politiques sont plus qu’hétérogènes et bien inégaux !

Ce protocole transforme les directrices et les directeurs en sergents recruteurs et en chefs du personnel ... ce qui est bien éloigné de leur vocation première et laisse présager des « missions » plus qu’inquiétantes quant à la future liberté des équipes pédagogiques et des Conseils d’Ecole.

SUD éducation 59/62 ne peut se satisfaire d’un protocole qui génèrera davantage de précarité, accélèrera le renforcement de la hiérarchie et précipitera la soumission des écoles aux collectivités locales.

Il exige, au contraire, le recrutement immédiat d’emplois statutaires à la hauteur des besoins des écoles primaires et de leurs élèves (secrétaires, orthophonistes, psychologues, travailleurs sociaux...).

Opposé à la précarité, il soutiendra sans ambiguïté les salarié-e-s précaires victimes de la hiérarchie et continuera à se mobiliser pour exiger leur titularisation.

Enfin, luttant pour une éducation plus juste et plus démocratique, il réaffirme clairement son soutien aux directions collégiales des écoles et défend le caractère décisionnel des différents conseils du premier degré. Dans ce cadre, il renouvelle son soutien aux directrices et aux directeurs qui poursuivent la grève administrative malgré les menaces de leur hiérarchie.

SUD éducation 59/62 invite donc les équipes pédagogiques, les directrices et les directeurs à faire remonter leurs dossiers accompagnés de la mention : Du personnel statutaire dans les écoles. Titularisation immédiate des précaires.

Il appelle parallèlement tous les personnels à se mobiliser afin que les actions entreprises pour les ouvertures de postes dans notre académie soient aussi l’occasion d’obtenir la titularisation de tous les précaires.


Documents joints

PDF - 83.6 ko
PDF - 83.6 ko

Commentaires

Agenda

<<

2017

 

<<

Septembre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
28293031123
45678910
11121314151617
18192021222324
2526272829301
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

Evaluation et sélection de la maternelle à l’université

lundi 11 avril 2016

A la suite des changements de programmes de la maternelle au collège, le ministère a engagé une réforme de l’évaluation des élèves dès la maternelle : contradictions et aberrations ; pendant ce temps, la Conférence des président-es d’université (CPU) cherche à limiter l'accès en master.

Affichette contre la réforme Peillon des rythmes scolaires

lundi 28 janvier 2013

Vous trouverez ici l’affichette réalisée par la fédération Sud éducation pour dénoncer la réforme des rythmes scolaires voulue par Peillon et qui aura des effets négatifs, tant pour les élèves que pour les membres du personnel.

LES PRÉAVIS DE GRÈVE POUR LE PREMIER DEGRÉ

vendredi 2 octobre 2009

Pour poser un préavis de grève dans le premier degré il faut désormais s’y prendre très à l’avance et assister dans l’intervalle à une réunion de "négociation" avec les représentants du ministère.
Afin de compenser cette deuxième atteinte au droit de grève après le SMA, les préavis courants sont désormais posés systématiquement par la Fédération pour chaque période entre les vacances scolaires. Ce mode de fonctionnement n’a à ce jour pas été retoqué par le ministère.

Vous trouverez ce préavis dans la rubrique Fédération>Préavis de grève :
http://www.sudeducation.org/rubrique309.html