NON À LA FUSION ANPE- ASSEDIC

mardi 15 janvier 2008

Le gouvernement poursuit sa politique de casse sociale en organisant la fusion ANPE-Assedic, annoncée en 2005 par le plan Borloo de « Cohésion sociale ». Celui-ci prévoyait l’ouverture des « Maisons de l’emploi », structures mélangeant ANPE, Assedic mais aussi entreprises privées de placement sous la direction des collectivités locales. Loin des prétendus objectifs « d’efficacité » dans la lutte contre le chômage, derrière la fusion, se cachent des suppressions d’emploi et de sites, une casse des statuts tant des agents publics que des salarié-e-s des Assedics, un contrôle renforcé des personnels au nom de la « qualité » du service laquelle n’est autre qu’un flicage aggravé des chômeurs/ses dans leur recherche d’emploi afin de les radier plus facilement des listes. C’est enfin organiser la privatisation du service public de l’emploi en accroissant la part d’un organisme paritaire comme l’UNEDIC, géré par le MEDEF et la CFDT, avant de le livrer au patronat local, les futures maisons de l’emploi devant être recentrées sur les « bassins d’emploi de son territoire ». Face à cette énième attaque, les personnels se sont largement mobilisés le 27 novembre et le 18 décembre par des grèves massives.


Agenda

<<

2017

 

<<

Septembre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
28293031123
45678910
11121314151617
18192021222324
2526272829301
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois