sans papiers : MANIFESTATION SAMEDI 23 FEVRIER 14H CHR DE LILLE ( métro CALMETTE)

samedi 16 février 2008

Vivant en France depuis des années, des hommes et des femmes immigré-e-s, souvent issus de pays ex-colonies, exploité-e-s par des employeurs peu scrupuleux, traqué-e-s par la police, ont décidé de se battre avec le Comité des Sans Papiers 59. Ils veulent obtenir les papiers pour vivre et travailler dans cette France où, nous dit-on, « les hommes naissent et demeurent libres et égaux en droits » (déclaration de Droits de l’Homme et du Citoyen –1789). C’est cette France dont ils ont rêvé !

Après des années de combat pour la régularisation, ils ont dû faire une grève de la faim comme un cri pour être enfin reconnus. Cet été, les grévistes de la faim se sont réfugiés sous des abris de fortune à proximité des hôpitaux de l’agglomération lilloise dont ils étaient chassés. Vous les avez aidés et soutenus, choqué-e-s par tant d’injustice et ce traitement inhumain. Vous avez à cette occasion pris conscience de leur existence à vos côtés, dans la vie de tous les jours, et de leurs conditions de survie. Gênants pour les autorités, ils ont été raflés. Certains ont été expulsés. Aujourd’hui, leur lutte exemplaire se poursuit malgré les arrestations, expulsions et intimidations. Elle doit désormais s’amplifier !

Notre soutien, nous habitants de Lille et d’ailleurs, aux sans papiers en grève de la faim montre que nous avons conscience que nos difficultés se rejoignent. Nos quartiers comme d’autres en France sont des quartiers populaires. Comme à Villiers-le-bel, nos cités continuent de s’enfoncer dans la misère, le chômage et une très grande précarité. A Lille, dans les quartiers de Lille-sud, Faubourg de Béthune, Bd de Belfort et Strasbourg, 70 % des ménages ne sont pas imposables vu leurs faibles ressources, le taux de chômage est de plus de 30 % et il atteint 45 % pour les jeunes de moins de 25 ans !

Pour nous tou-te-s, travaillant dans le public ou le privé, précaires, smicards, au chômage, à la retraite, mère ou père au foyer, jeunes en formation professionnelle, au lycée ou à la fac, c’est l’alignement des acquis sociaux au plus bas : manque de logements sociaux depuis 30 ans, franchises médicales, augmentation de la durée de cotisation retraite, démantèlement de l’enseignement professionnel, soumission des universités aux grands groupes financiers, fermeture des tribunaux, répression policière... bref une casse sociale sans précédent ! Que pouvons-nous attendre d’un gouvernement qui n’a apporté aucune réponse aux révoltes des quartiers populaires de novembre 2005 ?

Le combat des sans papiers montre que seule la lutte pour la revendication de nos droits permettra une réponse publique à nos problèmes. Regroupons nos forces et ouvrons un large front de résistance inspiré par la lutte emblématique des sans papiers !

Avec les sans papiers, soyons nombreux à porter notre espoir commun de justice sociale et d’égalité. Ensemble, réaffirmons le sens des mots LIBERTE-EGALITE-FRATERNITE…SOLIDARITE !

A partir de 17 h, Chansons et revendications de l’immigration ouvrière

La manifestation se rendra Place Déliot (quartier Moulins) , pour une rencontre avec Mouss et Hakim, le CSP 59 et les Indigènes de la République,

à la Compagnie du Tire-Laine, rue de Thumesnil (M° Porte de Douai)

17 h : Projections de scopitones / 18 h : table-ronde


Agenda

<<

2018

 

<<

Avril

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
2627282930311
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30123456
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

2012 : année des records pour les expulsions, et ça continue...

lundi 28 janvier 2013

Le ministère de l’Intérieur a publié son palmarès 2012 : 36 822 personnes, hommes, femmes, enfants expulsés contre 32 912 en 2011 (+ 11,9 %).

On ne peut que ressentir de la honte à l’énoncé de tels chiffres, des dizaines de milliers d’existences brisées, des gens chassés, humiliés, spoliés, des familles écartelées entre les continents. L’Amicale de Maliens expulsés (AME) assure que les expulsés « finissent mendiants, fous ou suicidés ». Bravo à tous ceux qui organisent et prêtent la main à une si belle mission.

Outre l’invraisemblable collection de drames que représentent ces chiffres, ils aboutissent, de fait, à valider la politique antérieure dont chacun sait qu’elle n’avait aucune incidence sur les flux migratoires, mais tout à voir avec les calculs électoraux. Si pourtant le gouvernement de gauche fait, un peu plus, un peu moins, ce que faisait celui de droite, c’est que Sarkozy avait raison. Une façon irresponsable de préparer le retour au pouvoir de la droite, version pain au chocolat.

Dès lors, la question est de savoir ce que vont choisir les militants du parti socialiste, ses élus et nombre de ses responsables qui, des années durant, ont manifesté contre les mesures Sarkozy, ont accompagné les sans papiers, les ont protégés, parrainés.

Il est des questions qui mettent en jeu les principes. Nous y sommes. Se taire serait participer à cette politique, en être complice.

Conférence : Droits de l’Homme et Immigration à Lille 1 18h30 (13/11)

jeudi 13 novembre 2008

A l’université des sciences et Technologies de Lille 1. Espace Culture (Métro Cité Scientifique)

Conférence : Droits de l’Homme et Immigration

13 novembre 18h30

ENTREE LIBRE

Par l’USTL ( l’Unversité des Sciences et Techonologies de Lille ) et le CRDTM ( Centre Régional de Documentation et d’Information pour le Développement et la Solidarité Internationale ) avec la participation du Cercle de Silence de Lille

Les vagues successives d’immigrants font partie de notre histoire. Voulues ou forcées, économiques, politiques, environnementales, les migrations vont dessiner demain un nouveau monde qu’il convient d’anticiper pour ne pas le subir.

Intervenant : Emmanuel terray, membre de la Ligue des Droits de l’Homme, du Cedetim, spécialiste des migrations.

Animateur : Régis Verley, journaliste.

Information au : 03.20.43.69.09 (Espace Culture) ou 03.20.53.80.14 (CRDTM).

Métro Cité Scientifique, suivez la rame de métro aérienne en direction de la bibliothèque universitaire, l’Espace culture est sur votre droite.

Manifestons à Paris le 5 avril contre les attaques subies par les étranger-e-s et pour marquer notre solidarité sans frontières

samedi 5 avril 2008

A l’appel de l’UCIJ, du RESF et de comités de sans-papiers, mobilisation nationale le 5 avril. Dans le Nord Pas de Calais, appel à participer à la manifestation parisienne (14h30 place d’Italie). Des départs collectifs sont prévus depuis Lille et Arras.

Lire l’article

Pétition pour la régularisation de tous les sans-papiers grévistes de la faim

mardi 29 janvier 2008

Afin de réclamer la régularisation de tous les sans papiers qui ont participé à la grève de la faim cette été, venez signer la pétition sur le site suivant :
site du RESF 59-62

22 octobre grève de soutien à Florimont Guimard

mardi 9 octobre 2007

militant RESF poursuivi pour avoir soutenu des sans-papiers

Lire l’appel de sud educ 59/62 et l’appel fédéral

17 octobre manif sans-papiers

mardi 2 octobre 2007

Comme tous les mercredis, manifestation de soutien aux sans-papiers 18h00 place de la République.

10 octobre manif sans papiers

mardi 2 octobre 2007

Comme tous les mercredis, manifestation de soutien aux sans-papiers 18h00 place de la République.

vers le fichage ADN des immigré-e-s ?

vendredi 14 septembre 2007

Les immigré-e-s désireux d’obtenir un visa de plus de trois mois dans le cadre du regroupement familial pourraient à présent se voir imposer un test d’ADN. C’est le sens d’un amendement déposé par le député Thierry Mariani et voté mercredi par la commission des lois de l’Assemblée nationale, dans le cadre de la loi sur l’immigration qui sera examinée mardi.

27 juin 15h00 Gd Place : rassemblement RESF.

vendredi 22 juin 2007

A l’appel du RESF 59, RASSEMBLEMENT MERCREDI 27 JUIN à 15H GRAND PLACE - LILLE en solidarité avec les élèves sans papiers.
Lire l’article

29 mai 2007 9h30 Tribunal administratif Rassemblement contre OQTF

mardi 22 mai 2007

Le RESF appelle à un rassemblement pour soutenir un élève sans papiers menacé d’une OQTF (Obligation à quitter le territoire français)

Adresse du Tribunal : 143 rue Jacqemars Giélée, Lille (près du Bd Vauban).

lire l’article