La Santé à l’école, un enjeu important !

lundi 10 mars 2008

Alors que l’on parle de plus en plus des difficultés et de la souffrance au travail, le monde de l’Éducation n’est pas épargné. Pour preuve les dispositifs récents, que met en place la MGEN (multiplication de centres d’écoute), après enquêtes menées sur le sujet et qui consistent à gérer ce dont l’Administration ne veut pas s’occuper.

Qu’est ce que la souffrance au travail ? Ce phénomène recouvre des situations multiples, mais selon Philippe Davezies, médecin du travail et chercheur : « Les effets de la santé sont liés à des perturbations qualitatives de l’activité ».« La plainte des salariés ne cesse de croître : intensification du travail, absence de reconnaissance, dégradation des conditions de travail, rapports difficiles avec la hiérarchie, ignorance par celle-ci des situations de travail vécues par les agents, éclatement des collectifs de travail, injonctions contradictoires, pression exercée au nom des impératifs économiques, insatisfaction quant à la qualité du travail produit et craintes quant à ses conséquences » (Michel Lallier, CPN de Chinon, 2002).

La réorganisation du système éducatif, dans le prolongement des lois de décentralisation, voit une multiplication des statuts des personnels et une « crise identitaire », tout le monde travaillant dans un même espace : un établissement scolaire, avec comme impératif (caricatural, peut être ?) : « Occupez vous des gosses, que ça nous coûte le moins cher possible et pas de vagues ! »

Le problème est alors de savoir « de quoi avons-nous besoin pour bien travailler ? »

Si la question éducative et pédagogique est au centre de cette interrogation puisqu’elle amène une réflexion sur « quelle école voulons-nous ? », la santé, l’hygiène à l’école peuvent aussi permettre de construire un espace collectif de discussion personnels/élèves/étudiant‑e‑s/parents : élèves et personnels handicapés bénéficient-ils/elles de moyens matériels adaptés ? Les salles de classe sont-elles adaptées aux cours ? La sécurité dans les ateliers est-elle suffisante, les machines adaptées aux normes de sécurité ? Y a-t-il des antennes de téléphonie mobile à proximité de l’établissement, des usines dangereuses ? Veille-t-on à l’ergonomie au travail sur ordinateur ? Y a-t-il eu évaluation des risques d’exposition à l’amiante, aux produits cancérigènes ? Y a -t-il des situations conflictuelles ou relationelles anormales ?

Toutes ces questions écrites sur le cahier d’hygiène et de sécurité de l’établissement et abordées en commission d’hygiène et de sécurité permettent bien de définir des revendications collectives, dans une période où les personnels par leurs différents statuts et conditions de travail sont divisés.


Agenda

<<

2017

 

<<

Septembre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
28293031123
45678910
11121314151617
18192021222324
2526272829301
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois