Communiqué de l’ Assemblée Générale des parents et de l’équipe éducative du collège Jean-Baptiste Lebas à Roubaix

vendredi 3 mars 2006

Contre une politique au cordeau, inhumaine.

Parents d’élèves et enseignants du Collège Jean-Baptiste Lebas à Roubaix sont en lutte depuis le 6 février 2006. En effet, la Dotation Horaire originale pour la prochaine rentrée entraînait la suppression de 7.5 postes. Les parents d’élèves ont donc décidé de mettre en place une opération collège vide les 6, 7 et 8 février pour réclamer la restitution des postes. Le 8 février, l’établissement a officiellement été classé ambition réussite. Malgré le rabaissement des seuils à 22.9 élèves par classe, 4.5 postes sont toujours supprimés et des dispositifs qui ont prouvé leur efficacité sont menacés : accueil des primo-arrivants, suppression d’un groupe de 3ème d’insertion, retour aux horaires planchers etc. et le nombre d’élèves par classe est en hausse sensible. Suite à une audience fort peu fructueuse avec M.Durand, Inspecteur d‘Académie adjoint, et au cours de laquelle les parents d’élèves ont été méprisés, les personnels enseignants et de vie scolaire se sont spontanément mis en grève le jeudi 9 février (plus de 90% de grévistes toutes catégories de personnel confondues) et les parents d’élèves ont reconduit l’opération collège vide pour le 10 février.

N’ayant reçu aucune réponse à leur demande d’audience avec la rectrice, parents d’élèves et enseignants réunis en AG le dimanche 26 février ont décidé d’occuper le collège et les parents ont de nouveau reconduit l’opération collège vide jusqu’au mercredi 1er mars. Une seule élève était présente au collège. Le mercredi, nous avons appris que M. Soussan, Inspecteur d’Académie, voulait bien nous recevoir mais qu’il nous tiendrait le même discours que M.Durand. Les parents ont décidé de la reconduction du collège vide jusqu’au vendredi 3 mars inclus. Un rassemblement devant le rectorat a eu lieu l’après-midi. Le directeur de Cabinet de la rectrice, M. Dangréau, est venu nous signaler que Mme Bensoussan ne pouvait s’occuper du cas Lebas, que c’était du ressort de l’inspecteur d’académie. Il lui a été rétorqué que la rectrice était bien notre supérieure hiérarchique.

Jeudi 2 mars, une réunion s’est tenue au collège avec notamment M. Vandierendonck, maire de Roubaix, M.Tardy, Vice-Président du Conseil Général, des acteurs sociaux du quartier, des parents d’élèves et des enseignants. Nous avons également reçu la visite, toujours sur notre invitation, de M. Vercamer, député de circonscription. Tous nous ont écoutés et ont pris certains engagements.

Systématiquement, en défendant le cas de Lebas, nous parlons aussi de celui des autres établissements, qu’ils soient ambition réussite, ZEP ou pas. Lundi 6 mars et mardi 7 mars, nous serons majoritairement en grève pour marquer notre refus des suppressions de postes dans notre collège, mais aussi dans toute l’académie, et nous nous associerons à la manifestation contre le CPE. Nous regrettons la frilosité des organisations syndicales qui n’engagent pas d’actions à la mesure de la gravité de la situation. Nous invitons tous les collègues et parents d’élèves qui se sentent concernés à agir rapidement pour montrer que, contrairement à ce qu’affirme M. Dangréau, il n’y a pas que 27 établissements en colère sur tout le Nord-Pas-de-Calais. Seule une mobilisation généralisée permettra d’obtenir autre chose que des miettes.

Ensemble, faisons reculer la politique du gouvernement.

Fin du communiqué



Agenda

<<

2017

 

<<

Novembre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
303112345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930123
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois